monfoot69
monfoot69

Samir RETBI (Caluire SC) : "Nous sommes peu à être au four et au moulin..."


Rédigé le Vendredi 24 Novembre 2017 | Lu 1570 commentaire(s)

A défaut d'être désespérée, la situation est quand même catastrophique au Caluire SC ou Samir Retbi et une poignée de d’irréductibles tentent de sauver... le club !



Samir, ou en est le Caluire SC depuis la démission du président ?
"Le départ de l’ex-président (Luc Eisinger) est véritablement une aubaine. Sa gestion catastrophique ne pouvait pas durer car la survie du club était en jeu. On ne gère pas une association sans partage ni échanges. L’intérêt des licenciés est plus importante que d’avoir un titre. L’absence de bénévole nous fait énormément défaut. Nous sommes peu de personnes à être au four et au moulin. On le doit aux 290 joueurs licenciés qui participent aux différentes rencontres et plateaux du week-end. Beaucoup de gens y compris des anciens du club se désolent et se lamentent de la situation du club. L’urgence est dans l’action et le soutien."

Concrètement qui fait quoi et comment vous organisez vous pour que le club continue à exister ?
"Depuis cette semaine les trois personnes restantes au bureau, Pierre Dusseau, Harrath Ramzy et Betty Apparicio constituent le groupe d’intérim collégiale en attendant une assemblée générale extraordinaire. Jean Jaque Tripier (Responsable de l’école de foot) et moi-même, avec l’aide de tous les éducateurs, nous efforçons à garantir le bon déroulement du sportif. Des éducateurs font un énorme travail pour que les enfants puissent pratiquer leur sport favori."

Quelle est la position de la Mairie de Caluire ?
"Aujourd’hui nous somme en étroite collaboration. A mon avis cet intérêt pour la stabilité du club est tardif alors que le Caluire Sporting Club est en déclin et se dégrade depuis près de cinq ans. La priorité aujourd’hui est de présenter des gens qui s’engagent. Les terrains de jeu sont très endommagés et n’encouragent pas les joueurs à rejoindre notre club."

"Je serai fou de considérer que c'est le match de la dernière chance...."

Quelles solutions pour sortir de cette impasse ?
"L’engagement des parents et des joueurs au quotidien peut nous sortir de cette impasse. L’addition des investissements et compétences des uns et des autres feront que nous tous trouvions des solutions et être force de proposition."

Dans ce contexte, comment se présente la venue du FC Valence dimanche ?
"Sportivement j’essaye de positiver par rapport à la situation du club pour ne pas polluer mes joueurs. Ils sont tous conscients des difficultés. Depuis quelques matches, nous jouons bien. Il nous manque un match référence et accompli dans tous les domaines et surtout offensivement. L’équipe de valence est juste devant nous au classement. Une victoire viendra logiquement récompenser les progrès de l’équipe."

Est-ce déjà le match de la dernière chance ?
"Ils restent quatorze matches. Je serai fou de considérer ce match comme celui de la dernière chance. Je crois au travail et non en la chance. Lorsque je suis arrivé au club, j’étais conscient d’avoir un groupe moyen mais avec un potentiel. Tous ne sont pas conscients qu’il faille travailler deux fois plus pour rester à ce niveau. Mais on va continuer à le faire encore."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

La feuille de match

R2 - Poule F
9ème journée
Caluire SC - FC Valence : dimanche, 14h30, stade de la Terre des Lièves
Caluire SC : Mainas, Gentelet, Comte, K Maironis, Kattou, Tonton, Y Maironis, Sinapayen, Blanc, Y Bouskine, Cornand, Belhadjin, Abdi, Beneix.
Ent : Samir Retbi

R2 - Poule F




Dans la même rubrique :
< >