monfoot69

Seckou Samate (FC Vénissieux U18) : « Le match contre Aurillac, un élément fondateur de notre saison… »


Rédigé le Jeudi 7 Novembre 2019 | Lu 627 commentaire(s)



Lors du quatrième tour de la Coupe Gambardella, le FC Vénissieux (R1) a su renverser le FC Aurillac (R1), sur son terrain, aux tirs aux buts après avoir été mené à deux reprises (2-2, 7-6 aux t.a.b.). Au prochain tour, un déplacement l’attend sur le terrain de l’US Davézieux, club ardéchois évoluant en R2. MonFoot69 a recueilli en exclusivité les propos l’entraîneur vénissian, Seckou Samate.

 

Bonjour Seckou, vous allez donc affronter une régionale 2, l’US Davézieux, au prochain tour. Que pensez-vous de ce tirage et de ce déplacement en Ardèche ?

 

Personnellement, j’ai repris le groupe depuis quatre semaines. C’était un groupe malade, en grande difficulté sur le terrain, avec des résultats en dessous des espérances. Nous avions quatre rencontres pour nous relancer, deux en Gambardella et deux en championnat. Nous comptions nous servir de la coupe et le succès du dernier tour nous a permis de reprendre confiance en nous et de ressouder l’équipe. L’équipe en face est dernière de sa poule de R2, mais elle est joueuse et il ne faudra surtout pas la prendre à la légère.

 

Lors du tour précédent, vous avez été menés au score à deux reprises sur le terrain d’Aurillac. Mais vous avez à chaque fois réussi à revenir au score, notamment à la dernière minute du temps réglementaire, pour le 2-2. Qu’est ce qui a fait votre force sur ce match pour ne jamais rien lâcher ?

 

En effet, nous avons été menés à deux reprises et nous sommes revenus à chaque fois, dont notamment grâce à un penalty à la dernière minute du temps additionnel. Et pourtant rien n’avait été facile, notre gardien récoltant un carton rouge. Nous avons terminé les vingt dernières minutes à dix contre onze. Notre gardien remplaçant, un joueur de champ nous a ensuite arrêté deux tirs aux buts adverses, nous permettant de nous qualifier. Le changement de projet est un élément fondateur de la réussite de nos joueurs. Ceux-ci sont de qualité, il fallait les faire fédérer à quelque chose de nouveau.

 

Vous êtes ensuite allés jusqu’aux tirs aux buts où vous avez arraché cette qualification. Qu’avez-vous ressenti au coup de sifflet final ?

 

Nous avons ressenti beaucoup de satisfaction, une joie immense. La fin de match était houleuse. Notre adversaire était tendu, ayant mené au score et, de surcroît, à domicile. De notre côté, nous avons bien su gérer nos émotions. C’était une longue journée, avec un lever à cinq heures du matin. Elle s’est conclue de belle manière avec la victoire à la fin et la qualification.

 

En championnat, vous êtes actuellement avant-dernier. Quelles sont vos difficultés actuelles sur lesquelles vous comptez bosser pour préparer la prochaine rencontre en Gambardella ?

 

Je pense que nous pouvons estimer ce match contre Aurillac comme un élément fondateur de notre saison. Nous avions jusque-là un groupe souvent mené au score et qui perdait ses rencontres, ne restant pas concentré durant l’intégralité. Depuis que j’ai repris le groupe, nous avons battu Bourgoin chez lui, puis nous avons tenu en échec Chambéry. Contre les Savoyards, nous avons été menés 2-0, puis sommes revenus à 2-2. Désormais, notre groupe ne lâche rien et adhère complètement au projet. L’idéal serait d’avoir plus de maîtrise sur nos matchs et de rester concentrer pendant quatre-vingt-dix minutes. Mais au vu de la dynamique actuelle, nous pouvons être rassurés pour les prochaines échéances, en Gambardella et en championnat.

 

Un mot pour la fin ?

 

Je remercie le club de Vénissieux pour ce projet qui m’a été donné et cette chance que j’ai au quotidien d’entraîner un groupe comme le mien.

 

FICHE DE L’ENTRAINEUR

Seckou Samate

Entraîneur U18 FC Vénissieux

Clubs : Lyon Croix-Rousse Football U20 (2016-2018), FC Vénissieux U15 (Juin 2019-Septembre 2019), FC Vénissieux U18 (Octobre 2019-)


Seckou Samate (FC Vénissieux U18) : « Le match contre Aurillac, un élément fondateur de notre saison… »