monfoot69
monfoot69
LES NEWS

Sharaffeddine Rouahi (ASSP) : « J'ai pu goûter au niveau international africain »


Rédigé le Mardi 4 Août 2020 | Lu 568 commentaire(s)



Le jeune gardien de l'AS Saint-Priest Sharaffeddine Rouahi a été convoqué il y a quelques jours avec l'équipe nationale tunisienne U20 pour un stage de préparation aux matchs de qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations U20. Il nous a fait un petit retour d'expérience alors que nous avons également demandé à Daniel Jaccard son retour sur le joueur arrivé à l'ASSP en 2016.

 

« Ce stage a vraiment été une nouvelle expérience pour moi. J'ai été confronté à de nombreux joueurs qui évoluent dans des sections professionnelles que ce soit en Tunisie ou dans des championnats européens. Dans leur attitude et dans leurs manière de vivre, ils sont très matures, connaissent leurs corps et savent pourquoi ils travaillent. C'était enrichissant.
Ensuite, pour ma part, j'ai pu goûter au niveau international africain avec un groupe qui a fini finaliste de la coupe arabe 2020. Cela aura été une semaine où j'ai été tiré vers le haut et qui m'aura appris beaucoup de choses sur un plan individuel mais aussi collectif.
Enfin, je n'ai pas pu disputer mes premières minutes en sélection mais j'ai pu assister du banc de touche à deux rencontres contre le Club Athletic Bizertain Seniors et le Stade Tunisien Seniors, deux clubs qui jouent le haut de tableau de la première Division de Tunisie.
J’espère donc être ré-selectionné pour des futurs stages et pourquoi pas pour la prochaine coupe des Nations U20 (2021) qui se déroulera en Mauritanie. »

 
L'oeil de Daniel Jaccard :

« Sharraf, je l'ai eu sur sa première année comme gardien but à Saint-Priest car il a commencé à jouer en U16, auparavant il était sur une autre discipline sportive, le judo à haut niveau. L'investissement et le travail n'étaient donc pas une découverte pour lui.

En commençant le foot tardivement il avait des carences techniques mais il a vite évolué en faisant les efforts. Pour l'aspect athlétique , il l'avait déjà en lui. Et puis grâce au judo il savait déjà chuter, c'était un bon point de départ. Pour nous la première étape de l'entraînement d'un gardien c'est de sécuriser l'individu, c'est vraiment une priorité sur ce poste qui peut être très traumatisant.

Maintenant ce dont il a besoin c'est de jouer, de faire une saison complète. Rien ne peut remplacer la compétition, l'expérience, peut être encore plus sur ce poste de gardien de but. Ce n'est pas 5 matchs qu'il doit faire, c'est 30 et qu'il arrive à s'imposer dans une équipe. C'est la prochaine étape pour lui. »