monfoot69
monfoot69

Stéphane Granturco (AS Saint-Priest) : "Un coach n'est pas un magicien"


Rédigé le Vendredi 5 Mai 2023 | Lu 1253 commentaire(s)

L'entraîneur des U17 Nationaux de l'AS Saint-Priest, après cinq ans au sein du club rhodanien va se diriger vers un nouveau défi.



Stéphane, peux-tu déjà revenir sur ta carrière de joueur et d'entraîneur et sur ce qui t'a motivé à t'assoir sur un banc ? 

J'ai eu ma première licence à l'AS Minguettes à l'âge de 10 ans. J'ai commencé dans le monde seniors, toujours aux Minguettes, quand j'avais 17 ans que ce soit en Honneur, en CFA2 (N3) ou CFA (N2) avec en point d'orgue une 8ème de finale de coupe de France face à Nancy. J’ai également évolué à l’US Vénissieux, au FC Villefranche et à Limonest. J'ai fini aux Minguettes à l'âge de 41 ans. J'ai basculé directement coachdes U19 Honneur du club, puis l’équipe séniors pour une opération sauvetage qui a malheureusement échoué…J'ai rejoint l'AS Saint-Priest en 2018 avec notamment les U18 R1.
Et pour les motivations : j'aime la compétition, le partage, l'humain et j'avais envie de transmettre mon petit vécu.

Pour ta 5ème année à Saint-Priest, tu avais en charge les U17 Nat' du club, quel bilan tires-tu de la saison ? 
 
Cette saison, j'avais effectivement en charge les 17 nationaux, groupe qui m'ont été donnés tardivement et dont je n'ai pas fait le recrutement. Par rapport à ça, il a fallu une période d'adaptation, connaître les joueurs, leur profil etc...

Nous avons eu un départ difficile, en affrontant assez rapidement les réserves pro, avec sur les 9 premiers matchs 6 fois où nous avons terminé à 10 dont 4 fois avec des conséquences sur le résultat... Malgré tout, ce groupe s'est accroché et a récolté les fruits de son travail notamment en début d'année... Aujourd'hui, ce groupe a bien évolué, nous sommes beaucoup plus structurés, ce que nous proposons est plutôt cohérent mais nous avons malgré tout des manques pour franchir ce palier qui nous aurait permis de faire une meilleure saison...

Très rapidement j'ai du prendre des U16. Sur l'avant dernier match il y en avait 6 et ce n'est pas leur rendre service car certains d'entre eux n'étaient pas prêts. Le bilan est d'un point de vue résultat plutôt négatif mais sur les contenus je suis plutôt satisfait. Mais, aujourd'hui, nous regardons uniquement le résultat donc on peut parler d'échec.

Qu'est ce qu'il a manqué selon toi aller chercher le maintien ? 
 
Sans botter en touche il nous a manqué, notamment défensivement, de la qualité. Trop de joueurs n'étaient tout simplement pas au niveau. An aucun cas je n'assume pas cette saison délicate, mais un coach n'est pas un magicien.
3-4 éléments se sont affirmés et ont eu une réelle progression, tout n'est donc pas a jeter.

Pour quelle(s) raison(s) se termine ton aventure à Saint-Priest ?

J'ai eu récemment un entretien avec le président, ce dernier estime que ma responsabilité est fortement engagée concernant cette saison difficile. Je prends donc acte de ces propos, les respecte même si je suis en grande partie en désaccord. C'est très réducteur de regarder un classement et d'en tirer des conclusions mais le foot est ainsi fait et il faut l'accepter.
 
Quel(s) type(s) de projet t'intéresserait pour l'an prochain ? 
 
Relever d'autres challenges fait aussi partie du rôle d'un coach, voir autre chose, rencontrer d'autres personnes, amener aussi sa petite contribution pour faire grandir le club et continuer d'apprendre auprès d'autres entraîneurs...

Je ne suis pas à la recherche de projets précis. J'aimerais garder un certain niveau de compétition mais je priorise aussi l'humain mais étant un compétiteur, il faut aussi avoir des ambitions. Tout en restant les pieds bien sur terre parce que j'ai tendance à croire que le foot devient "fou".



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Avril 2023 - 13:38 L'AS Ecully recrute pour sa future équipe U20