Trois questions Sport-protech.com – Thomas ANTOINAT : "On va pouvoir se jauger contre un gros de R1..."


Rédigé le Vendredi 19 Avril 2019 | Lu 939 commentaire(s)

Invaincue depuis le 4 novembre dernier, l'AS Misérieux -Trévoux va subir un test grandeur nature dimanche, en coupe LAuRA Foot, sur le terrain de l'US Montélimar.
Thomas Antoinat, le capitaine, de retour au club cette saison, parle de ce rendez-vous...



Thomas Antoinat
Thomas Antoinat
Thomas, comment se présente ce match de Coupe Laura à l’US Montélimar ?
"Il se présente bien. Le week-end dernier, nous avons tenu la dragée haute au leader Valence en menant un-zéro avant de se faire reprendre juste avant la pause. Nous restons sur une longue et bonne dynamique puisque nous sommes invaincus depuis le 4 novembre dernier toutes compétitions confondues. Nous irons à Montélimar avec confiance et détermination. Et puis, nous savons tous que la coupe peut amener des surprises et exploits. Nous pourrons aussi nous jauger face à un gros bras de R1. Nous avons une bonne base défensive et sommes capables de marquer à chaque match. On se déplace donc avec l'envie de faire un bon coup face à la meilleure attaque de R1."

Et retour au foot amateur de Thomas Antoinat... il se passe comment ?
"Après quatorze ans de CFA et de CFA2, il s'agit effectivement d'un retour aux sources puisqu'avant de partir au FC Villefranche, en U15, j'avais évolué trois années à l'AS Misérieux-Trévoux. Je suivais régulièrement ce club puisque j'avais gardé des amis et j'ai retrouvé beaucoup de personnes que je côtoyais déjà quand j'étais plus jeune. Je trouve que l'AS Misérieux-Trévoux me correspond bien. il y a beaucoup de respect, d'humilité, de joie, de convivialité et d'échanges avec ses cinq équipes séniors et toutes celles de jeunes. Mais surtout, un super état d'esprit, du sérieux, une bonne structure sportive et de bons éducateurs. Il reste maintenant à l'équipe fanion à gravir cette marche pour retrouver le plus haut niveau régional. De mon côté, j'essaye d'apporter mon expérience, mon efficacité, ma détermination, mon état d'esprit compétiteur, l'importance des détails (...). Je suis ravi car nous avons de bons résultats avec un très bon staff et un groupe conséquent de joueurs de qualités, avec un excellent mélange entre les jeunes et plus anciens."

A 35 ans, pas trop dur les lendemains de matchs ? Pour combien de saisons encore ?
"Les lendemains de matchs sont plus durs depuis l'âge de 30 ans (rires). Les courbatures et jambes lourdes mettent un peu plus de temps à partir. Mais pour un vétéran, je m'en sors pas trop mal encore. Ma bonne hygiène de vie durant toutes ses années m'aident à en être là où j'en suis aujourd'hui et réaliser de bons matchs dans l'ensemble, même si je suis toujours exigeant avec moi-même. Pour combien de saisons encore ? ? Je n'en sais rien. Ce que je peux dire, c'est que tant que je peux continuer, que je serai au niveau et aurai toujours cet état d'esprit de compétiteur, je continuerai. Je pense avoir eu toujours une bonne autocritique de mes performances. Quand ça ne sera plus le cas, j''arrêterai et laisserai ma place."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

La question Sport-Protech.com

COMMENT GÈRES TU TA RECUPERATION D’APRÈS MATCH ?
"JJ la gère du mieux possible parce que je n'ai plus vingt ans (rires). A savoir déjà une bonne bière après le match. Je porte des chaussettes de récupération mais surtout, je fais très attention à l'hydratation, l'alimentation équilibrée, le sommeil, les étirements et quelques massages de récupération. Plus de la cryothérapie quand j'en ressens le besoin."

>> VOIR LES CLES DE LA RECUPERATION DANS LE FOOTBALL SUR LE BLOG DE SPORT-PROTECH.COM...

Thomas ANTOINAT
Né le 12/12/1983 à Villefranche
Job : Gestionnaire Achats-Marchés Publics à la Mairie de Villefranche sur Saône
Parcours : UF Mâcon (1989-91), US Jassans (1991-95), AS Misérieux-Trévoux (1995-98), FC Villefranche Beaujolais (1998-2017), MDA Chasselay (2017-18), AS Misérieux-Trévoux (2018-19)