monfoot69

UODL Tassin – JY COULIS : « A Tassin, c’est un autre monde… »


Rédigé le Jeudi 21 Mars 2019 | Lu 2125 commentaire(s)

Après une période trouble qui l’a vu son équipe fanion redescendre de ligue jusqu’en D3 de district en une dizaine d’année, l’UODL Tassin semble repartie dans une dynamique positive.
En atteste le parcours de l’équipe fanion de Jean-Yann Coulis, bien partie pour monter d’un cran en fin de saison.
L’entraîneur en parle…



Jean-Yann, comment s’est passé le match contre Hauts-Lyonnais le week-end dernier ?
"C’était un match étrange. Le score ne reflète pas forcément l’intégralité du match car notre première mi-temps a été insipide. Nous nous sommes dit certaines choses entre hommes dans le vestiaire et le fait que Cyrille (Nesmes), notre leader technique, prenne la parole, nous a fait du bien. Nous avons joué la période avec caractère et sérénité, malgré le fait d’être réduits à dix. Sur les dernières quarante-cinq minutes, la victoire est largement méritée."

Ton équipe semble désormais sur une voie royale pour la montée en D2. Qu’est-ce qui pourrait vous empêcher d’aller au bout désormais ?
"C’est une question pas simple car si j’écoute tout le monde, nous sommes déjà en D2. Mais des équipes comme Chaponnay, Saint-Pierre, voire Millery ou Meyzieu ne nous lâcherons pas. Nous avons respecté tous nos adversaires depuis le début de saison et nous le ferons jusqu’au bout."

« Des conditions à Tassin que peu de clubs peuvent offrir aujourd’hui… »

Qu’est-ce qui fait votre force cette saison par rapport à la dernière ou vous aviez terminé en milieu de tableau ?
"L’année dernière nous avons fini cinquième derrière Chaponost, Savigny, Colomiers et Saint Alban. Je vous laisse regarder leurs parcours respectifs cette saison pour comprendre que notre dernier exercice n’a pas été si mauvais que ça. Mais il fallait stopper l’hémorragie et on a pris des décisions fortes en renouvelant 90% de l’effectif. Aujourd’hui, nous avons de bons joueurs. Mais nous avons surtout de superbes gars humainement parlant. Et c’est un régal de les entraîner même si des fois ils me rendent la vie dur mais c’est le jeu."

Tu es dans ta deuxième saison au club après une expérience au FCP Arbreslois. Comment cela se passe-t-il ?
"Tout le monde est d’accord pour dire que cela aurait pu ou du mieux se terminer entre L’Arbresle et moi. C’est de l’histoire ancienne mais je n’oublie rien, même si j’espère vraiment que ce club montera en fin de saison. A Tassin c’est un autre monde. J’ai pu arriver avec mon staff. C’était très important pour moi car sans lui, je ne suis pas grand-chose. Nous aussi avons de superbes conditions pour travailler. Pour avoir joué plus haut, je confirme que les joueurs ont des conditions à Tassin que peu de clubs peuvent offrir aujourd’hui. Et J’ai la confiance totale de mon président. C’est indispensable et je sais que je dois la lui rendre sportivement."

« On veut remettre le club et ses valeurs comme pilier… »

Parles nous un peu de l’UODL Tassin, club au passé glorieux (jusqu’en R2) mais qui est rentré dans le rang. Quel est désormais le projet ?
"C’est justement l’une des premières choses que j’ai faite en arrivant, regarder l’histoire du club. Il est centenaire, c’est beau. Le fait qu’il soit rentré dans le rang est peut-être dû au fait que cette histoire ne parle pas du tout aux joueurs. On essaye de la transmettre à ceux d’aujourd’hui. Mais parler de projet pour des clubs de notre niveau est utopique. Je ne vends pas du rêve et ne veux pas qu’on m’en vende. Quel Club de notre niveau garde ses joueurs trois-quatre ans ? Les gamins, quand tu les formes, as-tu l’assurance qu’ils vont jouer en seniors ? Un projet c’est trois-quatre ans et c’est très compliqué avec les générations actuelles. Mais on ne baisse pas les bras. Jordan (Dahan) et René (Copeta) font un boulot énorme sur l’école de football et le Foot à 11. C’est impressionnant comme les choses ont bougé depuis deux ans. Le président est ambitieux et passionné et nous sommes sur la même longueur d’ondes. On veut remettre le club et ses valeurs comme pilier. C’est ça notre projet."

Et toi, à titre personnel, tu seras toujours sur le banc de l’équipe fanion de l’UODL Tassin la saison prochaine ?
"Je marche à la confiance. Quand je sens que j’ai l’espace et la possibilité de bien bosser, je ne regarde pas ailleurs. A L’Arbresle, j’avais refusé deux fois d'entraîner en excellence. L’été dernier, j’ai encore décliné une offre d’un club de D1. Ça fait du bien de savoir que son travail est observé et apprécié. Mais actuellement, si le président juge que mon staff et moi faisons du bon boulot, alors oui, nous serons encore là l’année prochaine."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Jean-Yann COULIS
Né le 25 Novembre 1981 à La trinité ( Martinique)
Job : Psychothérapeute – Educateur Spécialisé
Parcours joueur : US Robert (Martinique), Clermont Foot, AS Montferrand, Saint-Georges les Ancyzes, Chazy FC, MDA Foot, FCP Arbreslois, UODL Tassin
Parcours entraîneur : Chazay FC, MDA Foot, FCP Arbreslois, UODL Tassin

Classement D3 - Poule F