Y. Merdji : "Plus temps à perdre..."


Rédigé le Mardi 3 Janvier 2017 | Lu 82 commentaire(s)

ARRIVÉ A L'INTERSAISON EN PROVENANCE DU FC DOMTAC, YANIS MERDJI NE SERA FINALEMENT RESTÉ QUE SIX PETITS MOIS AU FC LIMONEST. LE TEMPS DE TOUT METTRE ENTRE PARENTHÈSE POUR TENTER SE SÉDUIRE LE MONDE PROFESSIONNEL "POUR NE PAS AVOIR DE REGRET".
LA PREMIÈRE PARTIE DU PARI EST RÉUSSIE PUISQUE LE NATIF DE ROANNE A SIGNÉ LA SEMAINE DERNIÈRE UN CONTRAT DE DIX-HUIT MOIS AU FBBP01, EN L2. ENTRETIEN...


Yanis Merdji va franchir le pas du foot pro au FBBP01
Yanis Merdji va franchir le pas du foot pro au FBBP01
Yanis, ça sera donc le FBBP01. Comment se sont déroulées les tractations ?
"Elles ont été plutôt simples. Je savais que plusieurs clubs s’intéressaient à moi. Concernant Bourg, des personnes sont venues me voir à plusieurs reprises. Leurs retours ont été positifs et j’ai eu un entretien avec Vincent Poupon, le manager général et Hervé Della Maggiore, l’entraîneur. Ils m’ont présenté le club et le projet, et ça m’a plu. Suite à quoi, Hervé Della Maggiore devait me donner la réponse après m’avoir vu jouer une dernière fois contre Aurillac. Elle a été positive, tout comme les négociations qui ont suivi et me voilà donc à Bourg en Bresse-Péronnas."

Tu avais donc plusieurs pistes. Pourquoi ton choix s’est-il porté sur Bourg ?
"Oui, j’avais aussi Sedan, Lyon-Duchère et Niort. Mon choix s’est porté sur Bourg car je reste dans la région, avec mon environnement familiale et mes amis. C’est très important pour moi. Ensuite, le discours du coach et le projet du club sont intéressants. Voilà les principales raisons de mon choix."

On sait que tu as tout arrêté pour tenter de passer pro. On suppose c’est une belle satisfaction et la preuve que tu avais fait le bon choix ?
Oui, c'est une énorme satisfaction. Même si je ne pensais vraiment pas que ça arriverait aussi vite. Il a fallu faire des choix et prendre des risques. Et si ça me sourit aujourd'hui, je le dois aussi aux personnes de mon entourage qui m’ont soutenu. Ça m’a beaucoup aidé pour prendre certaines décisions.

"J'AI DÉCIDÉ DE TOUT ARRÊTER POUR ME CONSACRER AU FOOT ET NE PAS AVOIR DE REGRET..."

Comment expliques-tu ton éclosion subite et finalement tardive ?
"On va dire que je n’ai jamais eu la chance d'intégrer un centre de formation et que je n’avais plus de temps à perdre. Je suis passé par des étapes et des clubs qui m‘ont laissé un peu espérer que je pouvais devenir professionnel. Mais rien ne s’est passé et j’ai dû travailler, comme tout le monde. Je suis d’ailleurs électricien. J’ai finalement décidé d’arrêter pour me consacrer seulement au foot, pour ne pas avoir de regret. Maintenant, même si je vais devenir professionnel de football, ça n’est pas une assurance de réussite dans ce monde. Je vais devoir encore plus travailler pour me faire ma place et un "petit nom" dans ce milieu difficile."

Que retiendras-tu de ces six mois passés au FC Limonest ?
"Que j’ai évolué dans un très bon club, que ce soit dans sa gestion, dans son encadrement ou au niveau des joueurs. Et si j’ai pu briller six mois ici, c’est aussi parce qu’il y règne une très bonne ambiance et que j’ai été parfaitement intégré. Mais je ne pars pas très loin et je pourrais continuer à venir encourager mes désormais ex-partenaires."

"LE FOOT NE SERA PLUS UN AMUSEMENT MAIS MON TRAVAIL..."

Que t’attends tu à retrouver dans ce monde pro au FBB01 ?
"Un groupe sain comme me l’a dit Hervé Della Maggiore, avec des joueurs expérimentés et de qualité. Mais bon, je rentre aussi dans le monde pro et le foot ne sera plus un amusement mais mon travail. Je m’attends donc à trouver une autre mentalité que chez les amateurs."

Quels objectifs t’es-tu fixés ?
"Prendre du temps de jeu et marquer des buts seront mes objectifs premiers. Mais pour y parvenir, je vais devoir avant tout m’adapter au rythme pro et progresser encore et encore. Je vais aussi devoir m’intégrer au sein d’un effectif déjà en place."

Une dernière question. On sait que tu es très pote avec Corentin Tolisso. Admettons que tu le croises sur le terrain. Tu choisis quoi pour l’éliminer : la virgule, le sombrero ou le little bridge ?
"Oui, on est resté très proche et sa notoriété ne l’a pas changé. Je le remercie au passage d’avoir été derrière moi dans mon projet. Il a l’expérience de ce milieu professionnel et ses conseils m’ont été très utiles. Mais si je le croise sur le terrain, et avec tout le respect que j’ai pour toi fréro, je te ferais un simple petit pont (rires)."

Et tu lui dis quoi derrière ?
"Je lui dirais juste « 1-0 fréro »… et je lui demande son maillot à la fin du match pour lui faire oublier ce petit pont !"

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Yanis MERDJI
Né le 29 octobre 1993 à Roanne
Profession : électricien
Poste : attaquant
Parcours : Rhins Trambouze Foot, FC Loire Nord, ASF Andrézieux, FC Loire Nord, FC Domtac, FC Limonest