monfoot69
monfoot69

Yvrin NAYAGOM (FC CHARVIEU CHAVAGNEUX) : "Aujourd'hui, nous avons très peu de certitudes"


Rédigé le Jeudi 10 Décembre 2020 | Lu 650 commentaire(s)



Notre partenaire LD Studio est allé à la rencontre de Yvrin NAYAGOM, coach de l’équipe fanion du FC CHARVIEU CHAVAGNEUX.

Bonjour Yvrin, suite à la crise sanitaire, comment voyez-vous la reprise sportive ?

Il est bien difficile d'y voir clair tant les déclarations sont contradictoires. C'est d'ailleurs bien ce qui pose problème ; pour pouvoir se projeter un minimum, il est impératif d'avoir des perspectives. Aujourd'hui, nous avons très peu de certitudes, j'espère que les prochaines annonces seront claires et positives.
De mon côté, j'ai envie d'être optimiste et j'espère bien que le scénario d'une reprise de la compétition fin janvier va se réaliser. Ce serait une bonne nouvelle pour tout le monde.

Comment allez-vous évaluer l’état de forme de vos joueurs ?

Avec les moments un peu lourds que nous vivons tous en ce moment, l'important pour nous est le plaisir de se retrouver et de partager. Cette période difficile renforce même cette vision du sport au-delà de l'aspect compétition. J’ai souvent été partisan d'une préparation athlétique lourde mais j'estime que ceux qui ont voulu le faire ont eu le temps de courir puisque c'est
la seule chose qui était autorisée en termes de sport. Ceux qui ne l'ont pas fait n'en n'ont pas plus envie maintenant. Pour ce qui est de l'état de forme des joueurs, malheureusement un simple coup d'œil suffit.

De plus en cette période hivernal comment allez-vous organiser votre préparation pour la reprise ?

Nous avons repris l'entrainement collectif vendredi dernier. Nous gardons le rythme de 2 séances par semaine. Dans les contenus, nous nous fixons l'objectif de faire tous les exercices avec ballon malgré l'absence de situation d'opposition. Nous ne nous arrêterons pas pendant les fêtes mais nous nous adapterons une nouvelle fois aux directives. J'espère que la situation sanitaire permettra une reprise du jeu (voire de temps festifs) au plus vite.

Le mot de la fin ?

Ce serait bien que les décideurs prennent conscience que le sport et les clubs ont un rôle social et de santé primordial dans notre société.

Crédit LD Studio
Crédit LD Studio



Dans la même rubrique :
< >