monfoot69

Zoom sur... Le CS Neuvillois : U15 Espoirs


Rédigé le Mercredi 28 Août 2019 | Lu 858 commentaire(s)

A l'aube de sa cinquième saison au club neuvillois du CSN, Alban Compigne en charge de la catégorie phare, les U15, aborde cette reprise avec sérénité.


Les U15 d'Alban Compigne et Fabrice Peyraud-Magnin retrouvent le niveau D1, un an seulement après l'avoir quitté.
Les U15 d'Alban Compigne et Fabrice Peyraud-Magnin retrouvent le niveau D1, un an seulement après l'avoir quitté.

Renato Sanches, Karim Benzema, Alexandre Lacazette, autant de noms qui ont un jour foulé la pelouse du stade municipal de Neuville. Pas sous les couleurs du CSN, attention, mais avec leurs clubs respectifs dans la peau de participants au non moins célèbre tournoi international de Neuville. Depuis 33 ans déjà, c'est l'événement qui fait rayonner la catégorie U15.

 

La logique voudrait que le club du Val de Saône mette le paquet sur ces bambins, aujourd'hui nés en... 2005 et 2006. Si le club a longtemps été l'une des références du bassin (avec le Caluire Sporting Club), il a également connu de plus fastes années... allant même jusqu'à ne pas inscrire d'équipe dans son propre tournoi (!). Aujourd'hui, les temps ont bien changé et l'actuel responsable de la catégorie n'y est pas étranger.


Retour au premier plan

 

Jusqu'à cet été, Alban Compigne avait à sa charge le football réduit du Club Sportif Neuvillois, de U11 à U15, bien qu'à l'origine, il était venu sur les bords de Saône pour s'occuper des 15 ans :« Quand j'ai signé ici, on m'a rapidement fait comprendre que la catégorie représentait l'image du club » souligne avec malice l'éducateur passé par Caluire, Sathonay ou encore Franc Lyonnais. De son propre aveu, le responsable reconnaît qu'il a trouvé un secteur pour le moins abandonné lors de son arrivée : « Il n'y avait pas de suivi ni de cohérence des U11 aux U15. J'ai alors mis en place des réunions régulières entre éducateurs. Et grâce aux entraîneurs en place, nous avons réussi à construire une base de travail solide en misant notamment sur la périodisation des séances. » Pouvant compter sur une équipe éducative motivée, le néo-responsable du football réduit neuvillois peut travailler « sereinement ». Selon lui, « avant les U15, la compétition ne compte pas réellement. Mais arrivé à cet âge là, il faut être prêt car nos performances influent directement sur le standing du club. »

 

Évidemment, les premières années, la catégorie phare essuie les plâtres. Mais à force de patience et après un aller-retour à l'échelon D2 la saison dernière, à l'orée de la saison 2019-2020, Alban Compigne et son adjoint Fabrice Peyraud-Magnin s'apprête à récolter les fruits d'un chantier démarré quatre ans plus tôt. « Cette saison, je vais retrouver des jeunes que je suis depuis les U11. Des joueurs avec une philosophie de jeu inculqué au sein du club », se félicite le responsable U15. Un avantage qui lui a permis de ne pas trop recruter à l'extérieur du club : « Nous avons vu les prémices l'an dernier. Cette année sur 55 joueurs, seuls six rejoignent le groupe. ».


Profiter, enfin

 

C'est donc avec un effectif quasiment composé à 50-50 entre premier et deuxième année que le CSN U15 va démarrer sa saison synonyme de retour en D1. Parachuté dans une poule A que l'on pourrait surnommer « la poule des réserves », le binôme admet que cela peut être à double tranchant : « Avec ces équipes 2 de l'OL, de Belleville, du CASCOL ou de DOMTAC, on peut être sûrs que certains week-ends on jouera face à des équipes renforcées. D'un autre côté, ces réserves ne peuvent pas monter, on n'aura donc à cœur de tirer notre épingle du jeu. Si on peut monter en tant que troisième ou cinquième avec des équipes 2 devant nous, on ne crachera pas dessus ».

 

Si Alban et Fabrice mettent la barre très haut, ils ne braderont pas pour autant la manière : « Nous avons un projet de jeu. On veut que nos jeunes restent solidaires et unis. L'idée est d'avoir la possession du ballon, relancer propre, récupérer au plus la balle. » Et de terminer avec un brin d'humour : « L'an dernier nous étions les « Bouchers », cette année on vise le Barça ».


Un projet club

 

Cette saison, dans la continuité du travail initié, Alban Compigne fait la bascule et sera en charge des U15 aux U17. Une suite logique des choses selon l'intéressé : « Nous avons accompagné ces jeunes jusqu'ici. Maintenant que nous avons beaucoup d'équipes en Ligue (NDLR : U16 R2, U18 R2, U20 R2 et Seniors R3) il faut les garder. » A l'avenir, le CSN espère être labellisé afin d'offrir à ses licenciés une certaine cohérence dans leur parcours. « En entrant à Neuville, un jeune et ses parents sauront qu'il pourra évoluer en label et continuer à se pérenniser dans un club avec des équipes évoluant au niveau régionale. » Avec quelques 400 licenciés, le CS Neuvillois n'a pas fini d'avoir des ambitions. Un projet sur le moyen termes construit autour de sa catégorie phare des U15 qui auront à cœur de bien faire. Premiers éléments de réponse dès le week-end du 14-15 septembre, avec la réception de Belleville-Saint-Jean-d'Ardières 2.