monfoot69

Ali LOUADAHI, vice-président USF Tarare : « Il va falloir rattraper notre retard… »


Rédigé le Lundi 28 Octobre 2019 | Lu 1150 commentaire(s)



En grande difficulté en ce début de championnat, l’USF Tarare est bon dernier de sa poule de D2 et comptabilise cinq défaites en cinq matchs. Pour comprendre au mieux ses difficultés, MonFoot69 s’est adressé en exclusivité à Ali Louadahi, vice-président du club.

 

Bonjour Ali, ça a été encore un match compliqué ce week-end, sur le terrain de Pierre-Bénite. Qu’est-ce qui vous fait défaut depuis le début de saison ?

 

Le début de saison a été très compliqué, certains de nos joueurs expérimentés ont arrêté. L’entraîneur a eu des problèmes personnels qui l’ont contraint à démissionner, remplacé désormais par le coach intérimaire de l’équipe deux. Son message n’était plus aussi bien perçu par l’équipe, composée en particulier de jeunes joueurs, dont certains sont issus de l’équipe deux, voire l’équipe trois. De plus, l’effectif était souvent limité en nombre, voire insuffisant à l’approche de certains matchs, ce qui nous obligeait à positionner sur certains postes des joueurs d’autres postes.

 

Notre club est nouveau (créé en 2009) et notre ancien président avait choisi de privilégier l’école de foot et la formation des jeunes. Le problème est que nous avons légèrement délaissé l’effectif seniors, qui ne s’est pas structuré aussi rapidement. Pour ces raisons, le changement était le bienvenu, mais je souhaite vraiment remercier notre ancien président et notre ancien coach pour le travail réalisé. Sans eux, le club ne serait pas aussi bien placé au niveau départemental qu’il ne l’est aujourd’hui.

 

En ce début de saison, vous avez marqué sept buts pour vingt-six encaissés. Votre défense vous fait défaut, quels vont être les ingrédients pour retrouver une solidité défensive ?

 

Nos joueurs qui avaient arrêtés étaient nos leaders défensifs la saison dernière. Cela s’est ressenti sur le terrain au vu de nos buts encaissés, mais également au vu du peu de motivation affiché, avec la perte de leurs leaderships. Le changement d’entraîneur devrait pouvoir insuffler une nouvelle dynamique au groupe, tandis que le retour de deux de nos anciens joueurs, ainsi que le recrutement de bons joueurs devraient nous permettre de repartir de l’avant.

 

Votre prochaine rencontre est encore à l’extérieur, sur le terrain de l’avant-dernier qui ne compte qu’un point, l’Olympique St Quentinois-Fallavier. Sur quels axes de travail cette semaine allez-vous vous focaliser pour remobiliser votre équipe ?

 

Nous allons nous focaliser sur la cohésion d’équipe en particulier ainsi que l’amélioration de la mentalité de nos joueurs et tout ce qui en découle comme l’envie, la solidarité… L’objectif est de retrouver la solidité de l’équipe.

 

Vous avez trois points de retard sur le premier non-relégable, Limonest. Au vu de votre classement actuel, comment envisagez-vous la suite du championnat ?

 

Il va falloir rattraper notre retard et retrouver notre niveau. Nous souhaitons aller chercher les meilleures équipes de la poule et nous en sommes capables. C’est une poule équilibrée où tout le monde peut battre tout le monde. Nos défaites ont d’ailleurs souvent été causées par un relâchement dans les moments décisifs, dû au manque d’expérience de notre effectif jusque-là.

 

Propos recueillis par Pierre B.
 

Ali Louadahi

33 ans

Vice-président USF Tarare et joueur de l’équipe Seniors 1 depuis 2009


Crédit : USF Tarare
Crédit : USF Tarare