monfoot69
monfoot69

Coupe du Rhône - Il n'en restera que DEUX !


Rédigé le Vendredi 18 Mai 2018 | Lu 812 commentaire(s)

On connaîtra dimanche soir les finalistes de la trentième édition de la Coupe du Rhône...



Qui seront les deux finalistes de la Coupe du Rhône cette saison le 17 juin à Corbas ?
On le saura définitivement dimanche soir, sur le coup des 19 heures, après les deux demi-finales disputées à Feyzin. Déjà, les quarts ont réservé une suprise mercredi soir, la seule d'ailleurs, avec la qualification du FC Pontcharra Saint-Loup aux dépens de l'AS Minguettes, soit la troisième formation de R2 éliminée cette saison par l'équipe d'Eric Salignat. Mais elle devra encore monter d'un cran son niveau de jeu, cette fois ci avec un pensionnaire de R1, MDA Foot B, bien décidé à prendre sa revanche de la finale perdue la saison dernière contre le FC DOMTAC.
L'autre demi-finale mettra aux prises Lyon-Duchère AS B qui a joué avec le feu en quart sur le terrain de l'AS Villefontaine, sans se brûler, à une jeune réserve du FC Villefranche, également passée par un trou de souris au SO Pont de Cheruy.
La logique voudrait que les joueurs de Ludovic Assemoassa, qui ont fait de la Coupe du Rhône passent l'obstacle caladois.
Mais on sait très bien que le logique et la coupe ne font pas toujours bon ménage...

B.R.

Au programme

COUPE DU RHONE
Demi-finales
A Feyzin, stade Jean Bouin
- FC Pontcharra Saint-Loup (D1) - MDA Foot B (R1) : 14h30
- FC Villefranche B (R2) - Lyon-Duchère AS B (R1) : 16h30

Les coachs en parlent

Clément GUILLOT (ent MDA Foot B) : "Pour ne pas être en vacance le 17 juin !"
"On s'attend à un match compliqué pour cette demi-finale. Notre adversaire a déjà éliminé trois formations de R2, et non des moindres sous oublier qu'en championnat il accèdent a l'échelon supérieur. Il nous faudra être très rigoureux, concentrés, efficaces et déterminés pour atteindre notre objectif et ne pas être en vacances le 17 Juin !"

Ludovic ASSEMOASSA (ent Lyon-Duchère AS) : "Sur la fraîcheur physique et mentale..."
"C est toujours très plaisant de jouer une demi-finale. Ça signifie qu'on a bien fait les choses et qu'on est proche du but. On s attend a un match très relevé face une équipe de Villefranche très talentueuse. A ce stade de la compétition, la différence de niveau (R1 contre R2) n'est pas significative. Et même si on est favori sur le papier, je crois que ça va surtout se jouer sur la fraîcheur physique et mentale. On est dans une fin de saison éprouvante, mais surtout excitante, et j'espère qu on va pouvoir montrer notre meilleur visage."

Eric SALIGNAT (ent FC Pontcharra Saint-Loup) : "J'aime les valeurs de mes joueurs..."
"Nous voilà donc en demi-finale de la coupe du Rhône. Aujourd'hui, j'ai même du mal à le réaliser. Après avoir éliminé trois équipes de R2 et non des moindres, nous serons donc le Petit Poucet des demi-finales. Chaque tour de coupe diminue le pourcentage de chance que nous avons de nous qualifier. Il est donc très faible pour nous en demi-finale. D'autant plus que nous affrontons une des deux plus grosses équipes du département du Rhône à savoir MDA Foot B. Le quart de finale s'est joué cette semaine car il était important pour nous de privilégier le championnat. L'objectif est rempli puisque nous montons en R3. Mais du coup, dimanche, nous en serons à notre troisième match en sept jours. Si vous rajoutez à cela les blessés et le faite que ce week-end il y a les conscrits à Pontcharra, en plus d'un week-end de trois jours, je vais avoir du mal à aligner quatorze noms sur la feuille de match. Malgré cela, ne cherchons pas d'excuses. Trouvons plutôt les solutions et même si il y a seulement 1% de chances de passer, nous le jouerons à fond. Je fais pour cela entièrement confiance à mon groupe qui est en train de réaliser une superbe saison. J'aime les valeurs de mes joueurs, qui en plus d'être de très gentils garçons, savent se transcender et former un groupe pour atteindre un objectif. J'ajouterais que nous sommes la seule équipe présente à ce stade de l'épreuve ou aucun joueur n'est rémunéré. Chez nous, ils sont là pour le plaisir du football et de se retrouver entre amis."

Yoann VIVIER (ent FC Villefranche B) : "La première fois que l'on est dans la peau du petit..."
"C'est la première fois que l'on est dans la peau du "petit" lors de cette coupe du Rhône. On s'attend à un match compliqué face à une grosse cylindrée de R1. Mais nous savons que nous sommes capables d'élever notre niveau de jeu et d'exigence, même avec une équipe très jeune. Ce fut déjà le cas en coupe Laura où nous avions fait plus que jeu égal avec Hauts Lyonnais, nous inclinant à la quatre-vingt quinzième minute de jeu alors que l'arbitre avait annoncé trois minutes de temps additionnel."

Coupe du Rhône - Il n'en restera que DEUX !



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Septembre 2022 - 08:22 Le SC MACCABI confirme ses ambitions