monfoot69

D1 (17ème journée) - Les COACHS parlent de leurs matchs du week-end (1ere partie)


Rédigé le Mardi 26 Mars 2019 | Lu 1883 commentaire(s)

Les entraîneurs de D1 reviennent sur leurs matchs du week-end...



Sylvain CHARRETON (ent LOSC, victoire contre UGA Décines) : « Logique au vu du nombre d’occasions… »
« On a le ‘’malheur’’ de faire le break au bout de huit minutes de jeu dans cette rencontre. Ce qui a eu pour conséquence de nous sortir du match. La réduction du score fut logique au vue de notre prestation mais on refait le break juste avant la pause. La deuxième mi-temps fut par contre à sens unique et le score logique au vu du nombre d'occasions que nous nous sommes procurés. Par contre, le sort s'acharne sur nous car je perds encore deux joueurs sur blessure. Ce qui fait un total de huit en deux mois. »

Julien IDMONT (ent Beaujolais Foot, victoire contre Chassieu-Décines FC B) : « Nous restons une équipe fragile… »
« Enfin une victoire à la maison… la première de la saison. Mais elle aurait dû être maitrisée et beaucoup plus simple en menant quatre-zéro à la mi-temps, puis cinq-zéro à la cinquantième. Au lieu de cela, nous avons arrêté de jouer. Face à la qualité et la force de caractère de Chassieu-Décines, nous avons perdu le fil du match. Et gagner ce match est pratiquement impensable vu le scénario. Nous restons une équipe fragile. Ça se voit. Mais la première de l’année faut du bien. Bravo aux joueurs et félicitations à Chassieu-Décines qui nous as donné une leçon d’abnégation. »

Grégory COSTE (ent FC Vénissieux, défaite à CS Méginand) : « Que ça me serve de leçon… »
« Notre première mi-temps n’a pas été en adéquation avec de possibles ambitions avec un manque d’agressivité et de détermination. Défensivement brouillon, on s’est fait punir avant la pause sur la seule occasion adversaire. La deuxième période a été nettement mieux. Mais la encore, des attitudes accompagnées d’erreurs sont incompatibles avec des ambitions. On est aussi tombé dans ce match sur un gardien énorme, avec sept ou huit très gros arrêts, comme à l’aller. Il nous reste cinq matchs et je sais que mon groupe va vouloir réagir. J’ai confiance en mes joueurs. Pour ma part, j’aurais dû écouter mes convictions. J’ai hésité sur certains choix, en laissant le confort s’installer avec enchaînement des résultats. Que ça me serve de leçon. »

Majid KERMADI (ent FC Grigny, victoire contre ASVEL) : « Ce fut un match compliqué… »
« Ce fut un match compliqué avec une équipe incomplète à cause de blessures. On prend un but dans les vingt premières minutes. Plusieurs de nos tentatives tentative échouent hors cadre ensuite. On a augmenté notre niveaux de jeu en deuxième période et ça nous a réussi. »

Samir STA (ent AS Bron B, défaite à Feyzin CBE) : « On aurait pu jouer 8 heures sans marquer… »
« On a eu deux grosses occasions pour puvrir le score et on ne l’a pas fait. Et nos adversaires trouvent l’ouverture une action contrée je ne sais pas comment. On a encore des occasions ensuite pour revenir au score. Les deux derniers buts sont anecdotiques. On manque d'efficacité. On aurait pu jouer 8 heures sans marquer dans ce match. C'est un sale weekend pour nous. Il va falloir se reprendre à la maison. Je souhaite une bonne continuation à Feyzin. »

Julien FIORENTINO (ent As Chandieu-Heyrieux, défaite à FC Ménival) : « On se doit d'avoir plus de rugueur… »
« On a fait une mauvaise première mi-temps. La réaction a été bonne en deuxième mais pas suffisante pour pouvoir l’emporter. On se doit d'avoir plus de rigueur défensive et offensive pour aspirer à mieux. On n’est pas largué mais il va falloir être beaucoup plus constant pendant quatre-vingt-dix minutes pour pouvoir regagner des matchs. »

Stéphane DELALE (ent ASA Villeurbanne, victoire à AS Craponne) : « On aurait pu se rendre ce match plus facile… »
« Je félicite mon groupe qui a su répondre présent dans un match difficile comme je l'avais prédit, mais que l'on aurait pu se rendre beaucoup plus facile avec plus d'application dans le dernier geste. Merci à Craponne pour la réception et bon rétablissement à leur numéro 6 qui s'est gravement blessé lors de la rencontre. Je dédie cette victoire à Djamel, notre entraineur de gardien, victime d'un grave accident de la route il y a trois semaines. Nous pensons fort à lui. »

Damien CHABAUD (ent Haute-Brévenne Foot, défaite à UF Belleville Saint-Jean B) : « La situation devient préoccupante… »
« C'était la journée des cadeaux ! Malheureusement, nous en avons offert un de plus que Belleville. Il va falloir se vider la tête pendant cette mini trêve puis se remettre rapidement au travail. Car la situation devient préoccupante. »

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Julien Idmont (Beaujolais Foot)
Julien Idmont (Beaujolais Foot)