monfoot69

D1 (20ème journée) - Les COACHS parlent de leurs matchs du week-end (2ème partie)


Rédigé le Mardi 7 Mai 2019 | Lu 1448 commentaire(s)

Les entraîneurs de D1 reviennent sur leurs matchs du week-end



Arnaud SERRETTE (ent CS Méginand, nul à AS Bron GL B) : « Nos pires trente premières minutes de la saison… »
« Comment espérer prendre des points quand on attend d’être mené trois-zéro pour commencer à jouer ? Nous avons réalisé nos pires trente premières minutes de la saison. Je félicite mes joueurs pour leur réaction après la pause. Mais ça ne suffit pas pour prendre trois points dans un match de D1. Il nous reste deux bons matchs à jouer afin de finir au mieux notre saison. J’attends encore de l’implication de la part des joueurs à l’entraînement. Nous devrons réaliser deux bonnes performances et être fiers de notre saison. »

Sylvain CHARRETON (ent Lyon Ouest SC, victoire à AS Manissieux) : « Se battre jusqu'au bout pour cette troisième place… »
« On avait des ambitions sur ce match qui se sont concrétisées par beaucoup d'occasions franches. Mais comme l'on ne marquait pas, on s’est fait punir en contre. Heureusement pour nous, la deuxième mi-temps fut bien meilleure. On a réussi à mettre trois buts. On va se battre jusqu'au bout pour cette troisième place. »

David PEREZ (ent Stade Amplepuis, nul à AS Villefontaine) : « Une sacrée performance... »
« Nous avons joué sur le terrain du leader incontestable qui n’avait pas lâché de point de la saison sur ses terres. Il avait pour habitude d’infliger une correction à ses adversaires. Mais mon groupe a réalisé une sacrée performance à saveur de victoire en obtenant un nul mérité et logique au terme d’une prestation de haute volée. Je félicite mon jeune groupe qui a réalisé une belle saison. On va maintenant essayer de terminer le plus haut possible en jouant le jeu jusqu'au bout. »

Karim CHAOUI (ent FC Corbas, nul contre FC Grigny) : « Mieux joué à dix qu’à onze… »
« Nous avons joué soixante-dix minutes à dix. Paradoxalement, nous avons mieux joué que quand nous étions onze. Nous nous sommes procuré des occasions. Malheureusement, elles n’ont pas été au fond des filets. C'était un match avec beaucoup d'enjeux et d'engagement. Nous avons su répondre présents et nous n'avons pas démérité. Le constat est que, de la troisième place à la onzième place, tout le monde a besoin de points. »

Yoann GRIVET (ent USEL Foot, défaite contre Feyzin CBE) : « Deux matchs pour maintenir le club dans l'élite… »
« Le match est à l'image de notre saison. On a pris un but rapidement ensuite, on s'est créé de nombreuses occasions sans arriver à revenir au score. On a encaissé un but juste avant la mi-temps. En deuxième période, ce fut la même chose. On a encaissé un but rapidement et, ensuite, on est revenu à trois-deux. On a eu deux grosses occasions pour revenir à égalité. Mais finalement, cela ne s’est pas fait et c'est bien dommage. Il reste deux matchs pour maintenir le club dans l'élite. »

Samir BENSLIMANE (ent AS Villefontaine, nul contre Stade Amplepuis) : « Huit occasions pour en mettre une au fond… »
« Chaque équipe a eu sa mi-temps. Amplepuis nous a clairement bousculé et a imposé un rythme et une intensité soutenue en première période. Nous sommes restés sans réaction malgré nos quelques occasions franches. On aurait pu les concrétiser pour se mettre à l’abri. Mais comme à l’accoutumé, il nous a fallu huit occasions pour en mettre une au fond ! En seconde mi-temps, on a modifié le système en mettant plus d’impact et de maitrise au milieu du terrain, il y'a eu un semblant de mieux. On a réussi tout de même à revenir au score et à prendre l’avantage, avant de se faire rejoindre à deux-deux dans les arrêts de jeu. Nos adversaires sont revenus grâce à leur attaquant, remuant et efficace, qui nous a marqué trois buts sur l’ensemble des deux matchs. Je le félicite, ainsi que son équipe d’Amplepuis qui avait déjà fait forte impression au match aller. »

Khalil NECHAD (ent FC Ménival, victoire contre FC Chaponnay B) : « Il aura fallu attendre la deuxième mi-temps pour marquer cinq buts… »
« Après notre déconvenue du week-end dernier à Amplepuis, nous avions à cœur de montrer un tout autre visage. C'est chose faite. Malheureusement, il aura fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir mon équipe aller de l'avant et marquer cinq buts. En validant notre maintien en D1, il nous reste un dernier espoir de décrocher la troisième place pour le barrage. Nous jouerons nos deux derniers matchs sans calculer. »

Julien FIORENTINO (ent AS Chandieu-Heyrieux, nul contre CS Verpillière) : « Trop pêché dans la finition… »
« Nous avons raté notre première mi-temps et, sur leur seule occasion, nos adversaires ont marqué. Nous sommes rentrés en deuxième mi-temps avec plus d’envie et nous avons joué plus haut. Nous avons égalisé et, malheureusement, nous avons trop pêché dans la finition pour marquer le second but. C’est dommage car, au vu de la seconde mi-temps, nous aurions mérité de l’emporter. »

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Julien Fiorentino (As Chandieu-Heyrieux)
Julien Fiorentino (As Chandieu-Heyrieux)