monfoot69
monfoot69

D1 - Les COACHS parlent de leurs matchs du week-end (1ere partie)


Rédigé le Mercredi 14 Novembre 2018 | Lu 1251 commentaire(s)

Les entraîneurs de D1 reviennent sur leurs matchs du week-end...


Sylvain CHARRETON (ent Lyon Ouest SC, nul contre l’AS Villefontaine) : « C’est dur à accepter »
"On avait mis en place un plan de jeu qui a fait déjouer cette belle équipe de Villefontaine. Cela nous a permis d'ouvrir le score sur une belle combinaison mais comme on a pas su être tueur avec notamment deux barres, on est rejoint à dix minutes de la fin sur un but hors-jeu que seul l'arbitre de touche ne voit pas. Je n'ai pas l'habitude de parler de l’arbitrage mais là, au vu des événements du match, c’est dur à accepter. Je tiens à remercier tous les supporters présents ainsi que les joueurs non retenus pour ce match qui sont venus nous encourager. Je suis fier d'être le coach de ce groupe."

Damien CHABAUD (ent Haute-Bréevnne Foot, défaite au CS Verpillire) : « Difficile de perdre comme ça… »
"Il est toujours difficile de perdre un match sur un penalty évitable et sur un deuxième but largement hors jeu. Cependant, la victoire de La Verpillière n'est pas volée tant cette équipe s'est créée des occasions dans les vingt-cinq dernières minutes. Je suis persuadé que l'état d'esprit de notre groupe va nous permettre de nous sortir de cette mauvaise passe."


Denis DUMURGIER (directeur sportif ASVEL, défaite au CS Méginand) : « Tant que l'on donnera le bâton pour se faire battre... »
"Le déplacement à Méginand était l'occasion de rendre hommage à Diego, fidèle dirigeant disparu de l’ASVEL et père de l'actuel président de Méginand. Quant au football, nous avons littéralement offert le match à nos hôtes en première mi-temps. Il y a bien eu une réaction en seconde période mais le mal était fait. Tant que l'on donnera le bâton pour se faire battre, que les joueurs ne se rendront pas compte de l'opportunité qu'ils ont de jouer en Excellence et des efforts à faire pour y figurer honorablement… nous serons en difficulté. Vivement le retour des blessés et de la concurrence."

Rémy BERNARD (ent AS Craponne, victoire face au FC Vénissieux B) : « Important de rebondir »
"Aujourd'hui c'est la victoire du collectif au détriment des individualités. Des choix forts avaient été fait et cela nous a réussi pour ce week-end. Je félicite le groupe pour ses réactions après trois matchs sans victoire. Il était important de rebondir pour ne pas douter. Il faudra essayer de confirmer cette victoire la semaine prochaine en coupe. Il est important d'enchainer pour continuer d'avancer."

Karim CHAOUI (ent FC Corbas, nul contre Feyzin CBE) : "Deux cartons blanc à quelques minutes d'intervalle"
"Dans la continuité de notre bonne dynamique, nous avons l'impression de recevoir chaque semaine le nouveau leader. Lors de cette journée, les six premiers se rencontraient et nous avions à cœur de faire un bon résultat. Nous sommes tombés sur une belle équipe de Feyzin. Nous avons joué la première mi-temps contre le vent, l'objectif était alors de ne pas encaisser de but et de contrer au maximum pour pouvoir produire notre jeu sur la deuxième mi-temps. En seconde période, Feyzin a ouvert le score logiquement et nous a poussé dans nos retranchements. Nous avons dans la foulée égalisé avec un but de Princy. Je ne reproche pas grand-chose à l'arbitrage mais à un moment du match, nous nous sommes retrouvés à neuf avec deux cartons blanc à quelques minutes d'intervalle. Cela nous a mis en difficulté. Heureusement, nous avons été solides pendant cette période très compliquée. Nous félicitons les joueurs pour cette prestation et souhaitons bon courage aux prochaines équipes qui se rendront à Feyzin."

Julien IDMONT (ent Beaujolais Foot, nul à AS Bron B) : « Nous prenons ! »
"Nous avons fait un match très laborieux et ce point du nul est miraculeux. Nous sommes clairement retombés dans nos travers : manque de maitrise, de solidarité et beaucoup trop d’erreurs techniques. Ajoutez à cela un nouveau CSC et ça fait beaucoup. Malgré tout, nous arrachons le point du match nul à la dernière seconde. Nous prenons !"

Ludovic CERF (ent FC Chaponnay-Marennes B, victoire contre AS Chandieu-Heyrieux) : « Pas grand-chose à retenir… »
"Il y a des week-ends ou il n y a pas grand-chose à retenir à part le résultat. Les conditions climatiques (grand vent) n’ont pas favorisé le jeu et le contenu proposé par les vingt-deux acteurs n’était pas digne du plus haut niveau départemental. Mes joueurs m’ont toutefois montré qu'il avait du caractère. Car même menés, ils ont su rester mobilisés pour revenir au score et l’emporter en fin de rencontre. Bravo à l’ensemble du groupe et du staff qui a fait preuve de sang-froid tout au long de la rencontre pour aller chercher cette victoire."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Remy Bernard (AS Craponne)
Remy Bernard (AS Craponne)



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Septembre 2022 - 08:22 Le SC MACCABI confirme ses ambitions