monfoot69

D2 (16ème journée) - Les COACHS parlent de leurs matchs du week-end (2ème partie)


Rédigé le Jeudi 21 Mars 2019 | Lu 1686 commentaire(s)

Les entraîneurs de D2 reviennent sur leurs matchs du week-end...



Yann DEYGAS (ent FC Domtac B, victoire contre Odenas-Charentay SLA) : « Il est important de continuer sur ce bon état d’esprit… »
« Je craignais ce match car Odenas est une équipe joueuse et très difficile à bouger. Son classement ne reflète pas sa valeur. La première mi-temps a confirmé mes craintes avec beaucoup d'intensité et d'impact physique de la part de nos adversaires. Nous avons manqué de caractère sur cette première période ou nous avons seulement existé par intermittence. Il y a eu, malgré tout, des situations des deux côtés. Mais Odenas s’est montré plus réaliste. Cela lui a permis de mener un-zéro à la pause. Lors du deuxième acte, nous avons su réagir pour être plus hauts sur le terrain. Nous avons enfin imposé notre rythme. Nous revenons rapidement au score sur un pénalty consécutif à un exploit de Sebbah. Nous nous sommes procuré beaucoup d'occasions, ce qui nous a permis de doubler, puis de tripler la mise pour l'emporter finalement trois-un. C'est bien, nous continuons notre bonne série. Il est important de garder cet état d'esprit. La route est encore longue. Je souhaite bonne chance à Odenas pour le maintien. »

Fabrice BROSSAT (ent AS Saint-Forgeux, nul contre US Vaulx-en-Velin) : « Nous n’avons pas su concrétiser nos nombreuses occasions… »
« Nous sortons frustrés de ce match. Nous avons clairement dominé notre adversaire du jour. Mais nous n’avons pas su concrétiser nos nombreuses occasions. Au final, Vaulx a égalisé sur un coup franc à quinze minutes de la fin, sur sa seule occasion. C'est le football... La poule est très homogène et les points valent très chers. Il faudra batailler jusqu'au bout. »

Jorge DE SA (ent Sud Lyonnais B, nul à Bron Grand Lyon C) : « Nous faisons encore une mauvaise opération… »
« Nous avons maîtrisé le match du début jusqu'à la fin mais nous avons manqué de réalisme. Nous avons loupé trop d'occasions et fait des erreurs défensives. Nos adversaires ont marqué sur deux pénaltys, dont un à la quatre-vingt-quatorzième minute. Nous faisons encore une mauvaise opération. J'espère que nous allons nous ressaisir et mieux gérer nos prochains matchs. »

Mohamed MERAH (ent Olympique de Rillieux, victoire à Olympique Saint-Genis-Laval B) : « La victoire était impérative… »
« Il fallait maintenir l'écart entre nous et le premier relégable. Pour cela, la victoire était impérative. On a fait une première période médiocre où notre adversaire nous a posé des problèmes. Mais on est tout de même rentré au vestiaire avec un avantage d’un but. On s'est rendu la seconde plus facile en marquant rapidement deux nouveaux buts. L'autre point positif, c'est que l’on n’a pas encaissé de but. L'objectif maintien est en bonne voie. »

Anthony PERONI (ent ES Chaponost, victoire à AS Saint-Martin-en-Haut) : « On va devoir confirmer… »
« On a réalisé un match sérieux contre une équipe valeureuse qui n’a rien lâché. On a concédé très peu d’occasions et nous avons mis deux jolis buts. On s’est bien repris après Belligny. Je suis fier de mes gars car il est très difficile de gagner là-bas. On va devoir confirmer contre la lanterne rouge dimanche, avant d’enchaîner Domtac et Charly. »

Hani EL GASMI (ent ES Genas, victoire à FC Lamure Poule) : « On s’est fait quelques frayeurs, mais on a su rester solides… »
« Après notre défaite de la semaine dernière, mes joueurs avaient à cœur de se rattraper. Nous savions que ça n'allait pas être évident à Lamure, un concurrent direct à la montée. On a marqué au bout de quinze minutes et on a réussi à garder le score de un-zéro jusqu'à la fin. On s'est fait quelques frayeurs, mais on a su rester solide. »

Eladio MORALES (ent JSO Givors, défaite à FC Saint-Romain de Popey) : « Il y a trop d’individualisme… »
« Je félicite St Romain de Popey et les remercie pour leur accueil... Il y a eu un gros manque de sérieux et d'implication, plus des joueurs blessés, suspendus ou en vacances. Nous étions dix hier à Saint Romain, dont moi qui ait dû jouer. On vit une très mauvaise deuxième partie de saison et les chances de montée sont compromises. Il y a trop d’individualisme, on ne joue pas et on ne pense pas collectivement. »

Eric MOLIERE (ent FC Saint-Romain de Popey, victoire contre JSO Givors) : « Le match fut très disputé jusqu’à la fin… »
« La première mi-temps a été équilibrée. Elle s’est terminée sur un score de zéro-zéro. En deuxième, sur une occasion de Givors, l’attaquant a frappé le poteau. Ensuite, un bon enchaînement de mes joueurs nous a permis d’ouvrir le score. Le match fut très disputé jusqu'à la fin. Je félicite l'arbitre pour avoir tenu le match de bout en bout. »

Yorick BABA-AÏSSA-VINCENT (ent FC Rive Droite, victoire à Sud Azergues Foot) : « La plus belle des réponses… »
« Nous attendions ce match avec impatience et quelques interrogations. L'équipe était-elle capable de reproduire le même contenu que la semaine passée ? Les gars nous ont fourni la plus belle des réponses. Dans une rencontre loin d'être simple, face à une équipe besogneuse qui a mis beaucoup d'impact, nous avons répondu présent. Nous avons mis beaucoup de sérénité et de solidarité. Je regrette juste que nous ayons manqué les occasions pour tuer le match plus tôt. Maintenant, après cette confirmation, il s'agit de maintenir cet état d'esprit lors des six prochaines finales. Cela commence dès dimanche prochain et la réception d'un candidat à la montée. Nous ne sommes qu'au début de notre chemin. »

Laurent COQUIN (ent FC Vaulx C, victoire contre Saint-Quentin-Fallavier) : « On doit continuer à travailler… »
« La réaction attendue a eu lieu de la part de mes joueurs. Ils ont su prendre le match par le bon bout. On arrive à ouvrir le score tôt dans le match. On a gardé la maîtrise du jeu et on a marqué un deuxième but. Celui-ci nous a permis de rentrer à la mi-temps avec deux buts d’avance. Sitôt la reprise, on a mis le troisième but. Mais Saint Quentin a réduit le score. On a su ensuite mettre le quatrième but. Nos adversaires ont alors lâché et on a pu dérouler. C’est un résultat positif mais on doit continuer à travailler. Les semaines qui viennent risquent d’être décisives. Nos joueurs offensifs ont pu retrouver le chemin des filets et reprendre confiance. Je souhaite une bonne fin de saison à cette Saint Quentin. »

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Nacer Rahmani (FC Mions)
Nacer Rahmani (FC Mions)