monfoot69

D2 (19ème journée) - Les COACHS parlent de leurs matchs du week-end (1ere partie)


Rédigé le Jeudi 18 Avril 2019 | Lu 1965 commentaire(s)

Les entraîneurs de D2 reviennent sur leurs matchs du week-end...



Karim ALLOUCHE (ent Chazay FC, nul à USF Tarare) : « Un match très tendu… »
« Ca é été u match très tendu. Nous avons démarré avec une erreur de communication qui nous a couté le premier but après seulement deux minutes de jeu. Mon équipe a commencé à poser le ballon ensuite et à produire du jeu. On égalise rapidement. Et on marque le deuxième but injustement refusé. On aurait aussi pu bénéficier d’un penalty. On a encore trois occasions avant la mi-temps contre un adversaire réduit à dix. Mais sur une deuxième erreur, Tarare marque le deuxième but. On a eu ensuite énormément de situations avant de parvenir à égaliser et… de finir aussi à dix. Je souhaite à nos adversaires de se maintenir. »

Hamza CHAIB (ent GS Chasse, victoire à FC Limonest-Saint-Didier C) : « L’erreur est interdite si nous voulons espérer… »
« Ce fut un match difficile contre une très bonne équipe de Limonest. Après une bonne entame, avec la maitrise du ballon, nous concédons un penalty. Heureusement, mon gardien l’arrête et nous sauve à plusieurs reprises ensuite pour nous laisser dans le coup. Puis on ouvre le score avant la pause. La deuxième période fut un peu plus compliquée avec un adversaire revenu des vestiaires remonté. Nous n'avons pas lâché. J’ai vu une équipe solidaire et très combative. Je suis fier de mes joueurs. Place maintenant au prochain match. Nous savons que l'erreur est interdite si nous voulons avoir l'espoir de monter. »

Greg ROSA (ent CS Neuville B, victoire contre FC Saint-Romain de Popey) : « Je félicite tous mes joueurs… »
« Ce fut un match remporté dans la douleur. Nous avons été menés deux buts à un jusqu'à la quatre-vingt-cinquième minute en ayant passé la quasi-totalité du match dans le camp adverse. La délivrance est arrivée lorsque je ne m'y attendais plus. Haifi était de retour sur les terrains après une longue blessure. Il est parvenu à égaliser à cinq minutes du terme. Hadjou a été encore auteur d'une prestation incroyable. Dans les toutes dernières minutes, il est venu inscrire son deuxième but de la soirée, synonyme de victoire. Je félicite tous mes joueurs. Ils ont su persévérer et ne rien lâcher pour aller chercher ce succès. »

Julien PERRAUDIN (ent FC Limonest-Saint-Didier C, défaite contre GS Chasse) : « Malheureusement pas récompensé… »
« Ce fut un résultat décevant au vu des faits de match. On a raté un pénalty à zéro-zéro. Ensuite, on a pris un but juste avant la mi-temps. Lors de la deuxième période, on a beaucoup dominé et on a obtenu la récompense de nos efforts. On a égalisé puis même marqué un deuxième but. Malheureusement, il a été refusé, l'arbitre ne laissant pas l'avantage. Dans les minutes qui ont suivi, on en a pris un deuxième. Mes joueurs ont fait un bon match malheureusement pas récompensé. »

Fabrice BROSSAT (ent AS Saint-Forgeux, victoire à AS Montchat B) : « L’objectif maintien est atteint… »
« Après un gros match de coupe et la déception de passer très proche d'un quart de finale, je pouvais craindre une démobilisation de mon équipe. Au final et malgré les absences, le groupe présent à Montchat a livré une prestation solide face à une équipe adverse jeune et déterminée. Le match a été fermé, mais nous avons su trouver la faille au retour de la mi-temps. L'objectif maintien est assuré. Il nous reste trois matchs pour aller le plus haut possible. Je souhaite une bonne fin de saison à Montchat et remercie le club pour son accueil. »

Pablo BUSTOS (ent FC Savigny, nul à FC Lamure-Poule) : « Pas loin de quelque chose d’historique… »
« On n’était pas loin de faire quelque chose d’historique. Mais il faudra faire encore beaucoup d’efforts pour démontrer que l’on mérite la D1. »

Amin HASMI (ent USF Tarare, nul à FC Chazay) : « Je ne retiendrai que la combativité de mes joueurs… »
« Ce match est à oublier. Avec six joueurs absents, dont toute la défense centrale, on a marqué rapidement. On n’était pourtant pas bien rentré dans le match. Dans la foulée, on a perdu aussi notre ailier sur un tacle assassin, sanctionné que d’un coup franc. Réduits à dix au milieu de la première mi-temps, notre adversaire a égalisé par deux fois. On n’a pas eu la possession, on a souffert mais nos contres ont été les plus dangereux. Je ne retiendrai que la combativité de mes joueurs. Je les félicite. Je donne une mention à mon attaquant Ali Louadhali. Il a marqué son trentième but avec pourtant six matchs manqués. Je souhaite un bon rétablissement à Hedi, sorti sur une grave blessure. »

Bertrand BURNIER (ent FCP Arbreslois, victoire contre ES Genas) : « Un scénario hors du commun… »
« Ce fut une victoire amplement méritée, mais acquise dans la douleur après plus trois heures de match. C’est du jamais vu. Il y avait deux-zéro à la mi-temps puis trois-zéro après une heure de jeu. Malheureusement, notre buteur s’est gravement blessé en marquant. Les pompiers ont dû intervenir avec une évacuation qui a duré une heure. Le match a ensuite repris et Genas a rapidement réduit la marque. Puis notre adversaire a déposé une réserve technique sur le temps d'interruption de la rencontre. Un deuxième but sur une erreur de marquage a ensuite été marqué. Ce qui devait être un match pleinement réussi est devenu très compliquer dans les têtes au vu des événements. Pour couronner le tout, à une minute de la fin du match, l'arrosage automatique s’est mis en marche sans possibilité de l'arrêter. L'arbitre a alors décidé d'interrompre le match. Mais finalement, après un échange téléphonique avec J-C Lefranc, le responsable de l'arbitrage, le match a été déplacé sur le terrain synthétique. Nous avons pu jouer la dernière minute du temps réglementaire, ainsi que les cinq minutes d'arrêt de jeu décidées par l'arbitre. C’était un scénario hors du commun et une très longue soirée. »

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Bertrand Burnier (ent FCP Arbreslois)
Bertrand Burnier (ent FCP Arbreslois)