monfoot69

District - Les COACHS parlent de leurs matchs du week-end


Rédigé le Mercredi 3 Avril 2019 | Lu 2173 commentaire(s)

Les entraîneurs de district reviennent sur leurs matchs de championnat du week-end...



Sylvain CHARRETON (ent Lyon-Ouest SC, nul à AS Chandieu-Heyrieux) : « On ne peut pas parler de match… »
« On ne peut pas parler de match sur un terrain qui favorise le duel et le jeu direct. Je félicite mon groupe, car avec dix blessés, on est encore là. Je remercie les joueurs de la réserve, les U19 ainsi que le coach de l’équipe deux d'être venus dépanner aujourd'hui. »

Salem TRABELSI (ent Feyzin CBE, nul à FC Grigny) : « Un gros combat et une pression de tous les instants... »
« Nous avons joué face à une belle équipe de Grigny. Elle nous a proposé un combat physique de tous les instants et une pression énorme. Mes joueurs ont su répondre et trouver les solutions, pour égaliser à la dernière seconde. En cela, je suis très fier d’eux. Je souhaite sincèrement une bonne continuation à Grigny, à mes amis Madjid et Malik et à tous ses joueurs. Quant à nous, on va continuer à relever tous les défis qui vont se présenter. Je tiens à féliciter le trio arbitral et surtout l'arbitre central. Celui-ci a été énorme. Il a su contenir tous les acteurs. A mes yeux, il n'a pas fait une seule erreur dans sa prestation. »

Julien FIORENTINO (ent As Chandieu-Heyrieux, nul contre LOSC) : « On aurait pu gagner… »
« Le groupe a fait un match plein et su relever la tête après la défaite de Menival. Le LOSC ouvre le score sur son unique action de la première mi-temps. Nous avons su trouver les ressources pour égaliser juste avant la pause. Nous aurions pu l’emporter en deuxième période si avions été plus tueurs devant la cage. Bravo à notre groupe qui ne lâche rien et qui ne lâchera rien pour se maintenir. Bravo aussi au trio arbitral qui a été très bon. »

Abdel AMSAL (co-ent AS Manissieux, nul contre à Stade Amplepuis) : « Dominés dans tous les compartments du jeu… »
« La défaite est logique. Nous avons été dominés dans tous les compartiments du jeu, notamment dans les duels contre une équipe qui ne ferme pas les yeux (sic). Il reste cinq matchs dont les deux qui arrivent seront cruciaux. On pourra dire ensuite si on peut espérer se sauver ou pas. »

David PEREZ (ent Stade Amplepuis, victoire contre AS Manissieux) : « L’équipe a montré beaucoup d’envie et de discipline… »
« Ce fut un match sérieux du groupe. Sans avoir fourni une grande prestation, il a su mettre les ingrédients nécessaires pour s’octroyer un résultat important. Il s’est donc donné de l’air au classement. L’équipe avait à cœur de rebondir après la claque reçue la semaine précédente. Je pense que, malgré les conditions de jeu difficile, elle a parfaitement réagi. Elle a montré beaucoup d’envie et de discipline pour valider les trois points. »

Majid KERMADI (ent FC Grigny, nul contre Feyzin CBE) : « C’était un beau match d’excellence… »
« Ce fut un match très équilibré avec beaucoup d'engagements. On a marqué rapidement, mais Feyzin a rapidement égalisé. On est rentré aux vestiaires à un-un à la mi-temps. En deuxième période, au bout de vingt minutes, on a marqué le deuxième but sur un coup-franc. Après, ce fut un combat physique jusqu’à quatre minutes de la fin, instant où notre adversaire a égalisé. C’était un beau match d'excellence. Je félicite Feyzin, c’est une belle équipe. »

Zinedine DRADI (ent US Vaulx, défaite à FC Lamure Poule) : « Il faut être à deux cents pour cent… »
« Ce fut un match à gros enjeu. Nous avions la possibilité de prendre la deuxième place. Notre adversaire pouvait se remettre dans la course. On a fait une très bonne entame de match où l’on a ouvert le score au bout de cinq minutes de jeu. Ensuite, on a frappé sur la transversale à la demi-heure de jeu. Je pense que c’est le tournant du match. Derrière, Lamure a égalisé sur un penalty qui, à mon sens, était assez généreux. Juste avant la mi-temps, les adversaires ont poussé et ont pris logiquement l’avantage. On a ensuite poussé en deuxième mi-temps, mais ils ont procédé en contre. Le score n’a pas évolué. Les deux équipes étaient proches l’une de l’autre. J’estime que c’est celle qui en voulait le plus qui a gagné. Dans mon groupe, il y a des joueurs qui ne sont pas totalement impliqués. Je ne leur renouvèlerai plus ma confiance. Dans ce genre de match, il faut être à deux cents pour cent pour prétendre jouer au niveau supérieur. Si on n’y arrive pas, c’est qu’on n’a pas le niveau et que l’on est et restera à notre place. »

Eric MOLE (ent FC Francs-Lyonnais, défaite à Saint-Jean Sport) : « Il reste cinq journées et rien n'est joué… »
« On s'attendait à un match compliqué du fait du terrain catastrophique. L'adversaire à mieux maîtrisé ce paramètre que nous. Tous cela à nivelé le coté technique et nos attaquants qui sont notre point fort. Ils ont été mis en échec. On a jamais non plus pu produire du jeux. Après être revenu au score nous avons poussé pour gagner. En vain. J'avais prévenu mes joueurs que seul un coup de pieds arrêté pouvait nous mettre en difficulté. C'est qui est arrivé à une minute de la fin. C'est dommage car c'était l'occasion de revenir sur le leader. Il reste cinq journées et rien n'est joué. »

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Yoann Longefay (Entente Odenas Charentay)
Yoann Longefay (Entente Odenas Charentay)