monfoot69
monfoot69

ES Chaponost - D. PERONI : "Pourquoi pas nous ?"


Rédigé le Jeudi 15 Novembre 2018 | Lu 1245 commentaire(s)

En remportant haut la main le derby face à l'ES Charly, invaincue avant le rencontre, l'ES Chaponost s'est emparée seule des commandes de la poule C de D3, quelques mois seulement après sa montée.
Anthony Peroni, le coach, fait le point.



Anthony Peroni
Anthony Peroni
Anthony, un mot sur le derby remporté haut la main dimanche dernier contre l’ES Charly ?
"Pour être honnête, on a très mal démarré le match. On aurait même pu être mené deux à zéro. Car après avoir donné le premier but sur corner direct, Charly a une énorme occasion. Nous sommes ensuite parvenus à égaliser avant la pause, avant de dominer les débats en deuxième période. Nous aurions même pou gagner avec une marge supérieure si nous n'avions pas manqué quelques occasions (4-1)."

Te voilà donc leader après sept journées. Une bonne surprise ou tu t’y attendais ?
"Honnêtement, avec toutes les blessures et absences depuis le début de l'année, c'est inespéré. J'ai d'ailleurs une pensée pour tous ces joueurs qui font partie de notre projet et qui sont out en ce moment."

Du coup... tu joues toujours le maintien ?
"Tout va très vite dans le foot et sans dans le foot et sans remise en question quotidienne de tout le monde, tout peut s'inverser très vite. Mais les objectifs de début de saison restent les mêmes. Nous sommes promus avec les deux équipes qui nous voulons mantenir en D2 et en D3, tout en faisant monter la troisième en D4."

C’est quoi la force de ton équipe cette saison ?
"Il y a pas mal de force dans ce groupe. Mais la qualité première et que nous sommes techniquement au dessus du niveau requis en D3. Et cela fait la différence dans des matchs comme celui de dimanche contre Charly."

"Faire de Chaponost un petit Millery-Vourles..."

On insiste, une deuxième montée en deux saisons est-elle envisageable ?
"(Rires) Je me répète alors : tout peut aller très vite dans le football ou on peut arriver à des choses, mais en respectant les étapes. Ill y a une progression qui existe au sein du groupe, c'est clair. Mais cela ne suffit pas. Pour grimper encore, il faudra plus de rigueur dans certains compartiments du jeu. Après, si on est dans les quatre premiers de la poule à la trêve, pourquoi pas nous. Sachant que si DOMTAC ou Limonest alignent des joueurs de niveaux supérieurs, il n'y aura pas de pace pour nous."

On sait que tu es un compétiteur, perfectionniste et ambitieux. L’ES Chaponost, c’est un tremplin vers ailleurs ou un club ou tu penses faire une carrière « à la Olivier Dumas » ton ancien coach de la glorieuse époque de l’US Millery-Vourles ?
"Tu sais je n'ai jamais été un mercenaire et ça va pas changer du jour au lendemain. J'ai une culture de formation et projet club et non de projet à court terme. J'ai eu beaucoup de propositions cet été, de clubs plus structurés et plus riches (rires) mais je suis resté. Donc, si je pouvais faire de Chaponost un petit Millery-Vourles bis, ce serait une énorme récompense. Mais je suis encore loin de mon ami Oliv' qui a bâti un vrai club où l'on retrouve les côtés familial et compétition. Ce qui est un exploit compte-tenu de l'environnement du foot actuel. Après, dans le foot, on sait jamais. Les aspects professionnels et familiaux peuvent aussi bouleverser certaines choses."

Recueillis par Bebeto RIDRIGUEZ

Anthony PERONI
Né le 06.05.1985 à Givors
Job : Responsable commercial dans l'industrie
Parcours joueur : As Grigny , Olympique lyonnais, CASCOL , ASOA Valence , AS Saint Priest , JSO Givors , US Millery Vourles
Parcours entraîneur : FC Rhône Sud (entraineur-joueur), ES Chaponost (3ème saison)


Classement D2 - Poule C




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 27 Janvier 2021 - 17:01 Le 31 janvier, c’est la fin des mutations !