monfoot69
monfoot69

FC Gerland - Najib MAAREF : "La force du FC GERLAND, c'est tous ses bénévoles..."


Rédigé le Jeudi 21 Février 2019 | Lu 1432 commentaire(s)

La lutte pour le pouvoir a pris fin au FC Gerland et l'heure est à la reconstruction...
Vaste chantier pour Najib Maaref, le nouveau président, et sa nouvelle équipe.



FC Gerland - Najib MAAREF : "La force du FC GERLAND, c'est tous ses bénévoles..."
Najib, qu'est-ce qui a poussé ton équipe dirigeante et toi à vouloir prendre les commandes du FC Gerland ?
"C'est la somme d'un ensemble de constats. Mais avant tout celui du manque d'infrastructures et plus particulièrement de terrains de jeu pour les licenciés. A Gerland, les terrains de foot ne sont pas si accessibles qu’il n’y parait. De plus, la cité Jardin, au coeur du quartier historique, ne dispose que d’un grand terrain en ghorre ou nous jouions depuis des années. Or, celui-ci n’est plus praticable aujourd’hui. Rien n’a été fait malgré plusieurs demandes de rénovation. Le football à Gerland, c’était aussi à la Plaine des jeux… quand il y avait de des créneaux de libres. Il restait donc le stade des Channées ou évolue le FC Gerland. Mais les saisons défilent dans ce club, le nombre de licencié augmente sans cesse et rien ne se passait. La mauvaise ambiance et la désorganisation totale y règne depuis une dizaine d’années. Fort de tous ces constats, nous avons décidé d’agir."

Avec quels objectifs ?
"Nous souhaitons tout mettre en œuvre pour déjà avoir un club avec un vrai règlement et une morale irréprochable. Mais aussi avoir des éducateurs formés qui évoluent sur de vrais équipements sportifs, éviter des frais à nos dirigeants, libérer les espaces de jeux pour un meilleur fonctionnement au quotidien, avoir un lieu et des locaux à la hauteur des attentes de nos licenciés et ne pas laisser de côté nos féminines qui se sentaient à l’écart. Plus plein d'autre choses car il y a tout à bâtir dans ce club."

L'équipe fanion, bien partie pour remonter en D2
L'équipe fanion, bien partie pour remonter en D2

"Gerland est riche en grandes entreprise. Nous devons essayer de les capter..."

Oui, mais cela nécessite aussi des moyens financiers...
"Aujourd’hui, nous sommes financièrement endettés. Mais nous allons travailler pour pallier à ce problème avec des aides de l’état et la recherche de nouveaux partenaires. Gerland est riche de grandes entreprises et nous devons essayer de les intéresser à notre projet pour les capter. Nous allons aussi multiplier les événements pour remplir les caisses du club, notamment les tournois. Nous pensons même à une boutique. Sachant que cette saison, nous n'avions même plus de buvette. Mais bon, la force du FC Gerland, c'est tous ses bénévoles. Je suis donc confiant."

Un mot sur l'équipe fanion qui se comporte bien en D3 ?
"Il y a une belle équipe cette saison, avec un bon état d'esprit et beaucoup de sérieux sur le terrain. Elle a a sa tête un coach dévoué, Djilali Seghier, qui fait tout pour qu'elle avance sportivement et dans son comportement. Des choses vont être mis en place pour qu'elle travaille encore mieux la saison prochaine, mais en gardant ses vertus morales. C'est essentiel pour l'image du club."

Et pour les jeunes ?
"Ca sera la priorité du club. Mais le premier objectif sera de libérer des espaces de jeu pour les petits.... C'est un devoir moral pour nous que de les accueillir dans des conditions décentes."

Le mot de la fin pour toi...
"La vrai richesse d’un homme en ce monde se mesure au bien qu’il a fait autour de lui..."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Najib MAAREF
Né le 3 avril 85 à Lyon
Job :
Parcours sportif : Ceinture noire de judo et joueur loisir foot au FC Gerland
Parcours dirigeant : Fondateur et Président des Jeunes de Gerland, Président du FC Gerland



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Septembre 2022 - 08:22 Le SC MACCABI confirme ses ambitions