monfoot69
monfoot69

Le 31 janvier, c’est la fin des mutations !


Rédigé le Mercredi 27 Janvier 2021 | Lu 219 commentaire(s)



Article de notre partenaire Foot Amateur :

Les joueurs qui souhaitent changer de club n’ont plus que quelques jours car la période des mutations se termine le 31 janvier à minuit.
Dans le football amateur, c’est à dire du National au plus bas niveau de District, le mercato n’existe pas vraiment. Un joueur peut en effet changer de club du 1er juin au 15 juillet en période normale puis du 16 juillet au 31 janvier en hors période. Au-delà de cette date, un licencié qui change de club ne pourra participer à une rencontre officielle, à part quelques cas particulier (voir ci-dessous).
Pour les mutations avant le 31 janvier, il faut néanmoins l’accord du club quitté. C’est la date de saisie de la licence qui fait foi. Pour toute licence demandée avant le 31 janvier à 23h59, l’accord doit intervenir avant le 8 février. Si un club refuse la mutation d’un joueur, celui-ci peut saisir la Ligue qui statuera sur le refus abusif du club quitté de délivrer son accord.
Mais attention ! Chaque club n’a le droit qu’à deux joueurs mutés hors période sur une feuille de match. Une nuance à prendre en compte au moment de vouloir changer de club.


Article – 152 : Joueur licencié après le 31 janvier
1. Aucun joueur, quel que soit son statut, ne peut participer à une rencontre de compétition officielle si sa licence a été enregistrée après le 31 janvier de la saison en cours.
2. Toute équipe inférieure disputant des compétitions officielles concurremment avec des équipes premières et ayant, par le classement, droit de montée et de descente, est soumise aux dispositions ci-dessus.
3. N’est pas visé par la disposition prévue à l’alinéa 1 :
– le joueur renouvelant pour son club
– le joueur qui, après avoir introduit une demande de changement de club n’ayant pas abouti, resigne à son club
– le joueur ou la joueuse licenciés U6 à U19 et U6 F à U19 F participant à une compétition de jeunes, hors championnats nationaux de jeunes, qui se verra délivrer une licence avec la mention « surclassement non autorisé »
– le joueur ou la joueuse participant à une épreuve de Football Diversifié de niveau B.
4. Les Ligues régionales peuvent accorder une dérogation à ces dispositions pour les équipes des séries inférieures à la division supérieure de district (ou, à défaut de District, pour les équipes de la dernière série de Ligue).

>>> Les règlements généraux de la FFF