monfoot69

O. Rillieux - Karim DAHA : "Merci à ceux qui m'ont aidé à démarrer le train..."


Rédigé le Jeudi 23 Mai 2019 | Lu 1288 commentaire(s)

Rien n'est acquis, encore plus à l'Olympique Rillieux...
Mais force est de constater que la poignée de dirigeants qui s'est attelé à remettre le train sur les rail il y maintenant quatre ans est en passe de réussir son pari.
Karim Daha, le directeur sportif, est de ceux là...



Karim Daha, le directeur sportif de l'Olympique Rillieux
Karim Daha, le directeur sportif de l'Olympique Rillieux
Karim, si on t’avait dit en début de saison que l’O. Rillieux monterait une deuxième fois de suite et serait en quart de finale de la coupe du Rhône en sortant deux équipe de R2… tu aurais répondu quoi ?
"Pour être honnête, je n'aurais pas été plus étonné que ça pour une deuxième montée de suite. On savait qu'on avait l'effectif pour et c'était dans nos objectifs à court terme. Lorsqu'on est descendu en D3, on s'était donné trois ans pour retrouver la D1. On l'a fait en deux saisons, tant mieux pour le club et pour ce groupe séniors/U20 qui le mérite. En ce qui concerne le parcours en coupe du Rhône, je suis un peu plus surpris car on a su faire de gros exploits contre deux équipes de R2 et une de R3. Donc, en début de saison, je t'aurais répondu que ce serait impensable d'aller jusqu'en quart de finale. Et pourtant... On l'a fait. C'est beau !"

Qu’est-ce qui t’as décidé à relever le challenge de relancer un club comme l’Olympique Rillieux il y a maintenant quatre ans ?
"Lorsqu'on m'a présenté le projet, j'ai tout de suite compris qu'il y avait tout à Rillieux pour faire un gros club de ligue. Une ville de presque 35 000 habitants, un potentiel joueurs très intéressant et de belles infrastructures, même si des travaux sont indispensables et très urgents, notamment au niveau des vestiaires. J'ai découvert également une municipalité qui joue le jeu en ce qui concerne les associations, qu'elles soient sportives ou culturelles. Mais qu'il faut surtout retenir, c'est que je n'aurais pas décidé de me lancer dans ce projet si Chantal Garcia n'était pas venue pour travailler à mes côtés. Elle fait un boulot monstrueux, comme personne ne peut imaginer. C'est une aide aussi précieuse qu'indispensable."

Et alors… quel bilan en tires tu ?
"Ça a été très difficile au début, ça l'est un peu moins maintenant... mais ça reste compliqué et fragile. Disons que le club est encore en convalescence. Les seniors sont bien repartis et j'espère que ce n'est que le début. Il reste un travail énorme à faire chez les jeunes. Il faudra être patient et s'améliorer saison après saison."

Des bénévoles de nouveau mobilisés à l'Olympique Rillieux.
Des bénévoles de nouveau mobilisés à l'Olympique Rillieux.

"Très content de l'image positive que véhicule nos équipes sur le terrain..."

Ta plus grosse satisfaction c’est quoi ?
"C'est d'avoir fait venir à l'olympique Rillieux des éducateurs compétents qui adhèrent au projet sportif du Club. Le meilleur exemple étant Mohamed Merah avec les seniors. Ensuite, je suis très content de l'image positive que véhicule nos équipes sur les terrains, même si la aussi, il ne faut pas relâcher nos efforts car c'est un travail permanent. Enfin, je sis évidemment très satisfait que nos seniors ré attirent de nombreux spectateurs le dimanche aux Lônes."

Un regret, ou une chose que tu penses vous auriez du mieux gérer ?
"Le regret de voir que l'énorme travail de nos bénévoles n'est pas reconnu par certains jaloux qui critiquent mais ne font rien. Ça, hélas, nous ne pouvons pas y faire grand chose. Mais à terme, ça contribuera au fait qu'il n'y aura plus de bénévoles. C'est écœurant et désespérant."

La suite de l’histoire à l’O. Rilleux, c’est quoi ?
"La suite serait de faire monter les seniors en ligue et toutes les équipes de foot à 11 jeunes en D1. Je pense que ce serait déjà une très belle étape. Également de créer une section féminine et d'être labeliser par le district du Rhône de football."

Le mot de la fin pour toi…
"Je ne sais pas si l'avenir de l'olympique Rillieux se fera avec ou sans moi. Mais maintenant que le train est en route, il n'a aucune raison de s'arrêter. Pour finir, un grand bravo et un grand merci à ceux qui m'ont aidé à faire démarrer le train. Notre président Mohamed Azazi, Jean-Michel Bouron, Patrice Hyvert, les membres du comité directeur, les bénévoles, les éducateurs, les proches sympathisants du club et surtout Chantal Garcia sans qui le train n'aurait jamais démarré. Allez L'OR !"

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

Karim DAHA
Né le 09/03/1966 à Lyon
Job : Chargé de clientèle à La Poste
Parcours joueur : FC Croix-roussien, SC Saint-Clair Caluire, FC Montessuy, FC Fontaines
Parcours dirigeant/éducateur : FC Croix-roussien, Caluire SC, Olympique Rillieux

Une montée en D1 et un qart de finale de la coupe du Rhône pour les seniors
Une montée en D1 et un qart de finale de la coupe du Rhône pour les seniors