monfoot69
monfoot69

US VAULX - Sandrine BORNE : "Une grave supercherie !"


Rédigé le Lundi 26 Février 2018 | Lu 2885 commentaire(s)

Devant les critiques et les interrogations qui ont suivi la démission en bloc de son équipe dirigeante, Sandrine Borne, la désormais ex-présidente de l'US Vaulx, a tenu a apporter les précisions dans le communiqué ci-dessous.


LE COMMUNIQUE

"Depuis plusieurs mois, un groupe d'opposants au projet validé par les instance de l'US Vaulx a mis l'équipe dirigeante sous différentes pressions dans l'objectif affiché de lui faire céder la direction du club.
Leur intention était de déployer au plus vite leur projet, profondément différent de celui en vigueur, tant dans les valeurs que dans les moyens et objectifs.
Au regard des différents freins et blocages à la bonne marche du club, la Présidente en place a fait organiser par l'OMS une réunion de médiation dans l'objectif de pouvoir finir la saison ensemble, le plus sereinement possible.
Suite à cette réunion désastreuse, la quasi-totalité des membres du CA et du bureau ont pris la lourde décision d'une démission collective.
L'équipe en place a été choquée par les pratiques anti-sportives, avouées et assumées par le groupe d'opposants.
Elle a également intégré les demandes virulentes de démission immédiate, étant attentive aux menaces d'aggravation et d'intensification des opérations de déstabilisation annoncées pour fin janvier.
Etant entendu que le groupe d'opposants prétendait vouloir développer leur projet immédiatement, avec une équipe constituée dans ce but, les démissionnaires ont pris le parti d'un effet immédiat de leur décision. Ceci pour ne pas faire courir au club les conséquences des menaces proférées et ne pas faire entrave au projet annoncé comme prêt au déploiement.
Constatant l'instabilité de la situation, la Mairie a pris la décision de gérer les affaires conformément a ses prérogatives, notamment en reprenant la main sur les équipements municipaux.
Les Membres dirigeants démissionnaires observent et regrettent avec tristesse les conséquences de la situation sur les licenciés et les familles.
Elles sont le seul résultat d'une grave supercherie. Celle d'un groupe d'opposants poussant dehors la Direction d'un club par des pratiques outrepassant le cadre associatif, notamment en faisant miroiter à des adhérents une équipe et un projet tous deux inexistants
."

Sandrine Borne (Présidente démissionnaire de l'US Vaulx)




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Septembre 2022 - 08:22 Le SC MACCABI confirme ses ambitions