N1 - Ça va être... passionnant !


Rédigé le Vendredi 3 Août 2018 | Lu 966 commentaire(s)

C'est parti pour dix mois de compétition dans le championnat de N1 avec, nouveauté cette saison, deux formations rhodaniennes sur la ligne de départ, Lyon-Duchère AS et le FC Villefranche.



Tous les capitaine des équipes étaient réunis à la FFF en début de semaine pour une réunion de préparation du championnat de N1
Tous les capitaine des équipes étaient réunis à la FFF en début de semaine pour une réunion de préparation du championnat de N1
Ils seront deux cette saison sur la ligne de départ du championnat de N1, Lyon-Duchère AS ayant été rejoint par la FC Villefranche.
Et l’ouverture des hostilités aura lieu ce soir pour les deux. Respectivement face à Rodez AF pour les Lyonnais et à l’Entente Sannois Saint-Gratien pour les Caladois.
Promus à ce niveau, le club du président Terrier affiche logiquement un objectif de maintien. N’empêche. Le gros recrutement, quantitatif avec dix arrivées, mais aussi qualitatif (voir mercato nationaux), dans un championnat à la hiérarchie toujours mouvante, peut laisser présager d’autre chose. Plus encore si l’on se réfère à l’impression laissée la saison dernière. A savoir des certitudes dans le jeu et une méthode qui ont permis à la troupe d’Alain Pochat de ne jamais perdre le fil de leur saison, surtout dans les moments difficiles.
Reste à savoir si ce chamboulement d’effectif sera profitable, et ne nuira pas à l’équilibre d’un groupe qui avait fait ses preuves ça l’échelon inférieur.

Duchérois et Caladois se retrouveront une première fois le 14 décembre à Balmont (photo Lyon-Duchère AS)
Duchérois et Caladois se retrouveront une première fois le 14 décembre à Balmont (photo Lyon-Duchère AS)

Un mercato plutôt calme à La Duch

On n’oubliera pas au passage de se remémorer que la seule et unique équipe du Rhône à avoir atteint la D2, hormis bien évidement l’OL, reste le FC Villefranche. C’était en 83-84.
De son côté, Lyon-Duchère AS a été refoulé administrativement à deux reprise à ce niveau dans les années 90. Voilà pour la page d’histoire. Pour ce qui est de l’actualité plus immédiate, celle du mercato, le club du président Tria a été plus discret, se contentant de sept arrivées et de la promotion de jeunes qui ont permis au club du plateau d’envoyer sa réserve en N3.
Probablement que l’équipe de Karim Mokeddem voudra s’appuyer sur le vécu de ses deux premières expériences à ce niveau, ponctuées d’une septième et d’une sixième place, avec des scénarios bien différents toutefois.

Des favoris à la pelle...

Que peuvent donc espérer les Duchérois pour leur troisième saison en N1, réputé championnat « ou l’on ne reste pas » ?
Déjà un exercice plus serein que celui de la saison dernière ou ils avaient assuré leur maintien lors de l’avant dernière journée, après avoir occupé une place de réléguable. Ensuite, et selon la tournure des événements, pourquoi ne pas se mêler à la lutte pour la montée, objectif à peine voilé du club.
Mais pour cela, il faudra être encore dans la course en mars.
Côté favoris, ils sont légions. Mais on mettrait bien un billet sur le SO Cholet, qui a recruté fort, dont un certain Enzo Réale. Aussi sur l’autre régional de l’étape, un FBBP01, relégué L2 et qui a fait sa mue à l’intersaison avec le départ de son entraîneur emblématique, Hervé Della Maggiore. Mais Le FC Chambly, l'USCO Boulogne, le FC Le Mans ou le FC TOurs, autre rélégué, ne seront pas la pour faire de la figuration dans... ce drôle de championnat de N1.
Premiers éléments de réponse ce soir, sur le coup des 21h45…

Bebeto RODRIGUEZ

>> REVOIR L'INTERVIEW DE KARIM MOKEDDEM (1er août)...

>> REVOIR L'INTERVIEW D'ALAIN POCHAT (2 août)...

Au programme, 1ere journée