monfoot69

Trois questions Sport-protech.com – F. AZAZI (O Rillieux) : « Quand je prends mon sac, c'est pour retrouver mes potes… »


Rédigé le Vendredi 29 Mars 2019 | Lu 907 commentaire(s)

Après un série de six matchs sans défaite en championnat, l'Olympique Rillieux est revenu dans la course à montée dans poule de D2. Surtout, après avoir sorti deux R2 en Coupe du Rhône, Fayçal Azazi et ses potes vont retrouver dimanche Hauts-Lyonnais en huitième de finale.
Le capitaine rilliard en parle.



Faycal, après quatre victoire consécutive, ton équipe semble concernée par la montée. Comment tu expliques cette série et penses tu la montée jouable ?
"C'est vrai que l'on est sur une bonne série quatre victoires et deux nuls sans prendre de but. Ca fait du bien. Le groupe est au complet et la concurrence est bénéfique après une première partie de championnat émaillées par les indisponibilités. On a aussi récupéré notre gardien qui a été un acteur majeur de la montée la saison dernière. Après, il ne faut pas se tromper d'objectif. D'abord le maintien. Mais on ne se généra pas ensuite s'il y a un coup à jouer. On joue Genas, le leader, la prochaine journée. On sera fixé après ce match je pense."

Après le FC Bords de Saône puis le Chassieu-Décines FC, c’est Hauts-Lyonnais qui se présente dimanche en Coupe du Rhône dimanche pour les huitièmes de finale. Jamais deux sans trois ?
"Jamais deux sans trois comme on dit (rires). Mais là, ça sera un autre gros morceau qui va se présenter. C'est ce qui se fait de mieux au niveau régional, actuellement leader de R1. C'est du lourd donc. Mais nos adversaires ont deux jambes et deux bras, comme nous. Et on a une équipe d'orgueilleux, qui refusent de s'avouer vaincus sur le terrain et qui donnera tout comme d'habitude. On ne changera pas notre façon. Il faudra être à 110% et avec le soutien de notre public, tout sera possible."

A 33 ans désormais, tu as tout connu à l’O. Rillieux, du statut de « jeune premier » en PHR à la belle époque à celui de « vieux » capitaine aujourd’hui. Jamais tenté d’aller voir ailleurs ? "(Rires). J'ai tout connu avec ce club c'est certain. Des montées jusqu'en PHR, avec un finale de coupe du Rhône (ndlr perdu en 2008 contre le CASCOL) et des moments plus compliqués avec les descentes jusqu'en première série. J'avoue avoir pensé à partir. Mais Rillieux, c'est mon club et je ne me voyait pas quitter le navire. Je joue par passion et quand je prend mon sac, c'est pour retrouver mes potes. Et ici, il n'y a pas d’histoire de primes ou de fixes. Je n'ai jamais été fan de ce genre d'ambiance. Chez nous, on peut tous se regarder en face. Quand je me défonce sur le terrain, c'est pour mes potes. De toute façon, j'ai désormais 32 ans et je me vois mal bouger maintenant. D'autant que le projet de Karim (Daha le directeur sportif) et de Mohamed (Merah l'entraîneur) me plait avec l'objectif de faire monter des jeunes. Mon ambition est de ramener le club au niveau régional. Je tiens aussi à remercier tous les bénévoles du club. Sans eux, il ne serait pas grand chose aujourd'hui."

Recueillis par Bebeto RODRIGUEZ

La question Sport-Protech.com

COMMENT GÈRES TU TA RECUPERATION D’APRÈS MATCH ?
"Honnêtement, je ne fais pas grand chose de plus pour la récupération. Mais je recoannais qu'vaec l'âge, c'est de plus en plus dur, je mets plus de temps à récupérer après les matchs du dimanche. Sinon, je fais quand même attention à ce que je mange... enfin, j'essaie de manger plus de légumes et moins "Mac Do (rires)."
>> VOIR LES PRÉCONISATIONS DE SPORT-PROTECH.COM...

Fayçal AZAZI
Né le 27/3/86 à Rillieux
Job : gérant de socité d'ambulance (Médic Assistances 69)
Parcours Olympique Rillieux

Classement D2 - Poule B